Métropole de Lyon Lyon Parc Auto double son offre vélo et ses prix

Le prix des abonnements annuels va augmenter, passant de 38,10 € et 63,95 € actuellement à environ 80 € d’ici 2022.  Photo Progrès /Joel PHILIPPON
Le prix des abonnements annuels va augmenter, passant de 38,10 € et 63,95 € actuellement à environ 80 € d’ici 2022.  Photo Progrès /Joel PHILIPPON

D’ici 2022, la société Lyon Parc Auto va doubler l’offre de stationnement sécurisé pour les vélos dans ses 16 parkings. Dans le même laps de temps, les tarifs vont eux aussi être multipliés par pas loin de deux.

Lyon Parc Auto a annoncé le doublement de son nombre de places vélos sécurisées d’ici le printemps 2022. Actuellement, le parc compte 1 146 emplacements vélos. 96 places de parkings vont être supprimées pour y créer les places de vélos souhaitées. D’après LPA, selon la configuration, une place de parking représente entre 7 et 14 emplacements vélo. 200 places vont aussi voir le jour au parking Saint-Antoine (Lyon 2) , livré en juin prochain. « C’est une nouvelle étape de développement qui, au regard des attentes du public, mais aussi du fort développement de l’usage du vélo dans la métropole », a déclaré Fabien Bagnon, président de LPA.

Les prix multipliés par deux

370 personnes sont actuellement inscrites sur la liste d’attente pour ces places sécurisées. Un embouteillage dû à l’augmentation de la demande, mais aussi au manque de rotation du parc, certains vélos ne sortant que très rarement de leur stationnement. Pour éviter ces « vélos ventouses », mais aussi « améliorer la qualité du service », le prix des abonnements annuels va augmenter, passant de 38,10 € et 63,95 € actuellement à environ 80 € d’ici 2 022.

« On voit une augmentation de la valeur des vélos et parler de prix du stationnement sécurisé n’est pas tabou. Nos études montrent que les utilisateurs sont prêts à payer plus cher à partir du moment où ils ont un service qui répond à leurs attentes », défend Fabien Bagnon. « Il est toujours plus rentable pour nous d’avoir des places de parking que de vélo », a abondé Pascale Gibert, directrice générale de LPA.

Des nouveautés

LPA a annoncé la création de plus de places pour les vélos cargo (au parc Berthelot notamment), mais aussi la possibilité à terme, comme pour les voitures, de se stationner à l’heure. Enfin, d’autres services comme l’ouverture de parkings mutualisés LPA & Co au stationnement vélos se développera en 2 021. Des espaces vélos en dehors des parcs de stationnement ou le déploiement des offres éphémères pour certains événements comme les nuits de Fourvière vont aussi être mis en place.

Justin Boche

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?