Villeurbanne Cours Émile-Zola : des travaux pour éconduire les voitures

La transformation de ce tronçon du cours Émile-Zola est prévue pour mars 2022. Photo Progrès /Sarah GILMANT
La transformation de ce tronçon du cours Émile-Zola est prévue pour mars 2022. Photo Progrès /Sarah GILMANT

La troisième étape du réaménagement du cours Émile-Zola vers le périphérique va démarrer au printemps 2022. L’objectif de la Métropole de Lyon est clair : toujours moins de voitures et plus de place laissée aux vélos et piétons.

La troisième phase de l’aménagement du cours Émile-Zola ne concernera que 460 mètres de tronçon situés entre la rue Pierre-Baratin et la rue du Souvenir-Français. Mais ce sont 460 mètres « à forts enjeux », rappelle la Métropole de Lyon. La troisième phase de travaux du cours se fera à l’entrée du périphérique avec l’objectif de réduire au maximum la circulation en laissant plus de places aux vélos, piétons et au bus.

Les cyclistes rouleront dans les deux sens

Le projet du cours Émile-Zola se veut « plus tranquille, plus vert et plus accessible ». Accessible, il le sera mais beaucoup moins pour les automobilistes. Le cours passera à une voie unique de circulation jusqu’au croisement avec la rue de l’Égalité, une piste cyclable séparée par une bordure haute permettra de protéger les vélos de la route et d’éviter le stationnement sauvage des véhicules (lire par ailleurs ). Les cyclistes, eux, pourront rouler à terme dans les deux sens de circulation entre le cours Émile-Zola jusqu’à la rue Léon-Blum, sur la rue du Souvenir français. Ils partageront la voie avec le bus C17 dans le sens Est-Ouest vers Gratte-Ciel.

Des places de stationnement supprimées pour des trottoirs plus larges

Les 53 places de stationnement sur ce tronçon du cours Émile-Zola seront supprimées. À la place, 35 arceaux de vélos seront installés. La Métropole de Lyon assume, « c’est un choix de réduire la présence de la voiture et notamment la voiture stationnée », répond Béatrice Vessiller, en charge de l’Urbanisme.

Le cours Émile-Zola à 30km/h ?

Autre accessibilité, celle des piétons. La route sera réduite de plus deux mètres pour laisser la place à deux grands trottoirs de 3 mètres. Un carrefour à feux avant la bifurcation vers les bretelles Nord et Sud du périphérique est prévu pour sécuriser un peu plus le passage des piétons. La métropole de Lyon n’exclut pas de réduire la vitesse de 50 à 30km/h sur cette zone. Le début des travaux est prévu en mars 2022, ils devraient durer neuf mois en tout.

Sarah GILMANT

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?