Lyon Trois ans pour remettre à neuf un métier à tisser : Soierie Vivante honorée par un prix

Sylvain Godinot, accompagné de Cécilia Prudhomme, directrice de Visitez Lyon ! ONLY LYON Tourisme et Congrès et de Xavier   de la Selle, directeur des musées Gadagne remettent le Prix Citoyens du Patrimoine 2021 doté d’un chèque de 3 000 €   aux responsables de Soierie Vivante.  Photo Progrès /Yves LE FLEM
Sylvain Godinot, accompagné de Cécilia Prudhomme, directrice de Visitez Lyon ! ONLY LYON Tourisme et Congrès et de Xavier de la Selle, directeur des musées Gadagne remettent le Prix Citoyens du Patrimoine 2021 doté d’un chèque de 3 000 € aux responsables de Soierie Vivante.  Photo Progrès /Yves LE FLEM

Le Prix Citoyens du Patrimoine “Annie et Régis Neyret” créé par la Ville de Lyon a récompensé cette année l’association “Soierie vivante” pour la remise à neuf du métier de façonné installé dans le dernier atelier municipal de tissage de la Croix-Rousse, rue Justin Godart.

Le jury 2021 présidé par Sylvain Godinot, adjoint au maire de Lyon délégué à la Transition écologique et au Patrimoine a choisi de mettre à l’honneur le projet de réhabilitation de l’association croix-roussienne sélectionnée parmi 17 autres initiatives originales au service de la sauvegarde et de la mise en valeur du patrimoine lyonnais.

Il est vrai que la remise en état de fonctionnement du métier à tisser de façonné (il permet de produire des dessins tissés) n’était pas une mince affaire. Datant des années 1950, ce métier équipé d’une mécanique Verdol synchronisée de 1 344 crochets nécessitait une intervention technique et structurelle d’ampleur. Le harnais et la chaîne devaient être changés, ce qui impliquait un arrêt total de la machine.

300 heures de chantier, 9 600 fils de soie

Cette opération lourde a été menée par Soierie Vivante, en charge de l’animation des ateliers municipaux de tissage et de passementerie de la Ville de Lyon. Forts de leur savoir-faire, les bénévoles ont pu superviser, en faisant appel parfois à des professionnels du textile, toutes les étapes de remise en fonctionnement. Trois années de travail patient et déterminé ont permis une mise à neuf du harnais et des 9 600 fils de chaîne de soie.

Après plus de 300 heures de chantier, le métier fonctionne à nouveau et le public pourra assister à sa mise en route dès la réouverture de l’atelier de tissage.

Aux côtés de la lauréate, deux Prix “Coup de cœur” ont été attribués. L’un à l’association “Grand ensemble” pour sa plate-forme multimédia Une guerre, récits d’une rive à l’autre sur les mémoires lyonnaises de la guerre d’Algérie, et l’autre à l’association “Sauvegarde et Embellissement de Lyon” pour ses deux publications invitant à redécouvrir le patrimoine et l’identité du quartier de la Guillotière. Une exposition en ligne rassemblant tous les projets candidats sera présentée à l’automne à l’Hôtel de ville, à l’occasion des “Rendez-vous du patrimoine” mais aussi lors des Journées européennes du Patrimoine les 18 et 19 septembre 2021.

Tous les projets ainsi que les lauréats sont à retrouver sur le site : www.lyon.fr.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?