Lyon 8e Le nouveau centre social Langlet-Santy baptisé Gisèle Halimi

Le nouveau centre social Langlet-Santy, baptisé Gisèle-Halimi, s’étend sur 1 500 m² avenue Général-Frère.  Photo Progrès /Eric BAULE
Le nouveau centre social Langlet-Santy, baptisé Gisèle-Halimi, s’étend sur 1 500 m² avenue Général-Frère. Photo Progrès /Eric BAULE

À l’unanimité, le conseil du 8e arrondissement a décidé de donner le nom de Gisèle Halimi au nouveau centre social situé au 147, avenue Général-Frère. L’inauguration, prévue en mars, est reportée à mai ou juin en fonction de l’évolution sanitaire.

Rarement décision n’aura autant recueilli si large consensus. C’est désormais acté, le nouveau centre social Langlet-Santy qui ouvrira prochainement ses portes au 147, avenue Général-Frère (8e), portera le nom de Gisèle Halimi, décédée le 28 juillet dernier. Avocate et militante féministe franco-tunisienne, engagée en politique, Gisèle Halimi a consacré son existence à la défense de causes fortes comme la lutte contre la colonisation, le droit à l’avortement et plus généralement celui des femmes à disposer de leur corps.

« Un centre social est un lieu idéal pour l’exercice de toutes les solidarités, quelles que soient les trajectoires personnelles des individus. De cette capacité à vivre en société, à s’entraider, à se reconnaître comme égaux au-delà des différences, Madame Gisèle Halimi est une admirable incarnation », justifie Touria El Gannouni, adjointe aux affaires sociales de l’arrondissement.

Inauguration repoussée à mai-juin

Une dénomination unanimement saluée de tout bord, malgré une réserve émise par Cécile Couder (Pour Lyon) : « Nous ne pouvons que partager cet enthousiasme. Un bémol toutefois : un collège portant le même nom sera construit dans le 7e arrondissement, une meilleure concertation avec la Métropole aurait dû éviter de donner le même nom à deux établissements distincts. »

L’inauguration officielle, initialement prévue en ce mois de mars, est repoussée au vu de la situation sanitaire vers mai ou juin, « de façon à inviter plus largement les acteurs du quartier », indique le maire Olivier Berzane, lequel envisage également de convier l’ancien édile Christian Coulon.

Clémence OUTTERYCK

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?