Breakdance Lyon terrain de « battle » pour les meilleurs breakdanseurs français

Contrairement à l’édition précédente, les battles du Red Bull BC One se disputeront sans public.  Photo Progrès /Pierre MAYER
Contrairement à l’édition précédente, les battles du Red Bull BC One se disputeront sans public. Photo Progrès /Pierre MAYER

L’étape française du Red Bull BC One, compétition de référence, se disputera les 17 et 18 avril prochains sur le sol lyonnais au H7. En jeu, une place en finale internationale pour une B-girl et un B-boy.

Le breakdance est un mix entre l’art (issu de la culture hip-hop) et le sport. À partir de 2024, aux JO à Paris, ce style de danse, né dans les années 70 à New York, deviendra discipline olympique, au même titre que l’escalade, le surf et le skateboard.

Sous l’égide de la fédération française de danse, les meilleurs B-girls et B-boys du pays, qui disposent du statut de sportif de haut niveau depuis 2019, se préparent déjà pour l’événement.

Parmi eux, le Lyonnais Yanis Smaili, alias B-boy Pac Pac, un surnom qu’il tire du jeu vidéo Pac-Man en raison de son grand appétit. En fin d’année dernière, ce danseur originaire de la Croix-Rousse était sélectionné pour la finale mondiale du Red Bull BC One à Salzbourg (Autriche). Opposé aux meilleurs spécialistes de battle, il avait connu une énorme déception, en s’inclinant dès le premier tour face au Russe Alkolil (futur finaliste).

Dans ce championnat en « 1 contre 1 », considéré comme LA référence internationale du breaking, de par la qualité des concurrents et l’exigence des jurés, Yanis Smaili jouit d’une solide notoriété. Double champion français, il s’était imposé à Paris en 2017, puis sur ses terres en 2019…

À huis clos

Cette année, après l’annulation de l’édition 2020 pour cause de crise sanitaire, la marque de boisson énergisante revient à Lyon pour y dénicher de nouveau talents, avec au départ de la compétition environ 150 candidats annoncés.

Cette étape française du Red Bull BC One se déroulera au H7 (70, Quai Perrache dans le 2e arrondissement de Lyon), les 17 et 18 avril prochains. La manifestation aura lieu à huis clos, avec les qualifications au programme de la première journée. « À l’issue du week-end, expose l’organisation, seul le gagnant de chaque finale (un B-Boy et une B-Girl) représentera la France lors de la finale internationale qui se déroulera en Pologne en novembre. » Cette ultime étape désignera les 16 meilleurs B-boys et B-Ggirls, qui tenteront de décrocher la ceinture de champion du monde.

T.A. Programme du Red Bull BC One France Cypher B-Boys et B-Girls : qualifications : samedi 17 avril, finale : dimanche 18 avril

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?