Métropole de Lyon Vélos électriques, cargos, pliants : voici les nouvelles aides de la Métropole

L’aide financière à l’achat d’un vélo électrique fait son retour.  Photo Progrès /Richard MOUILLAUD
L’aide financière à l’achat d’un vélo électrique fait son retour. Photo Progrès /Richard MOUILLAUD

Les élus de la Métropole ont adopté lundi dernier les nouvelles aides à l’achat pour un vélo électrique, cargo ou pliant.

La nouvelle prime à l’achat de la Métropole de Lyon pour les vélos à assistance électrique, les vélos cargos et les vélos pliants est servie. Présentée par le vice-président Fabien Bagnon, elle a été votée ce lundi en conseil de la Métropole avec un budget initial d’1,5 million d’euros. L’objectif est simple : encourager les modes de déplacements actifs.

L’ancienne version, lancée sous David Kimelfeld en 2020 , avait été massivement plébiscitée. Il faut dire qu’avec 500 euros et des conditions assez larges, la ruée a été au rendez-vous. Ainsi, alors qu’au titre des années 2018 et 2019, les services de la Métropole avaient traité environ 1 200 dossiers par an pour un budget total annuel d’environ 250 000 euros, ils comptabilisaient 17 000 dossiers pour 2020. L’assemblée a donc voté un budget supplémentaire de 8 611 000 euros.

Quel est le montant de l’aide ?

Nouveauté, cette prime 2021 s’adapte au niveau de ressources des demandeurs, avec deux paliers : 100 et 500 euros, suivant le revenu fiscal de référence (divisé par le nombre de parts fiscales). Si le montant est inférieur ou égal à 13 489 euros, l’aide sera plafonnée à 500 euros (et à 50 % du prix d’achat). S’il est supérieur à 13 489 euros, elle est plafonnée à 100 euros (et à 50 % du prix d’achat).

Trois types de vélos

L’aide à l’achat 2021 concerne trois types de cycles, neufs ou d’occasion, dont l’acquisition est parfois freinée par un coût d’achat élevé.

> Les vélos cargos ou familiaux et vélos pour personnes à mobilité réduite ou en situation de handicap (handbike) : biporteurs, triporteurs, tandems parent-enfant, vélos adapté… Il n’y a pas de plafond d’achat.

> Les vélos pliants. Le plafond d’achat a été fixé à 3000 euros TTC

> Les vélos à assistance électrique (VAE). Là, encore, le plafond d’achat a été fixé à 3000 euros. Attention, les vélos utilisant une batterie au plomb ou « speed bike », allant à plus 25 km/h, sont exclus. En revanche, les dispositifs permettant de transformer un vélo en VAE peuvent être financés.

Par ailleurs, il est indiqué dans la délibération qu’un certificat d’homologation, une notice technique ou une attestation de respect de la norme seront exigés dans le dossier de demande d’aide. « Ces documents permettront de distinguer les matériels de mauvaise qualité ou produits selon des conditions sociales et environnementales défavorables. Lors de l’instruction des demandes d’aide, une attention particulière sera portée sur ce point. »

Quelles sont les modalités ?

Pour être éligible, il faut être une personne physique dont la résidence principale se situe dans l’une des 59 communes de la Métropole de Lyon. L’acquisition du matériel doit être effectuée auprès d’un commerçant implanté sur le territoire de la Métropole lui aussi. Exit les achats sur internet. Le matériel d’occasion peut aussi être acheté dans l’un des ateliers associatifs d’autoréparation vélo de la Métropole ainsi que dans un atelier ou une « structure appartenant au champ de l’économie sociale et solidaire ».

Enfin, la demande d’aide à l’achat pourra être réalisée via la plateforme Toodego ou via un formulaire disponible sur demande et téléchargeable sur le site internet de la Métropole.

Sur quelle période ?

Les achats doivent être effectués entre le 15 mars 2021 et le 31 décembre 2021. La facture est attendue par les services de la Métropole le 31 mars 2022 au plus tard.

Attention, restrictions…

A noter, si vous avez déjà bénéficié d’une aide en 2020, vous ne pouvez la demander en 2021. Par ailleurs, vous vous engagez : « Dans l’hypothèse où le bénéficiaire de l’aide viendrait à revendre le matériel concerné dans un délai de 4 ans suivant la date de signature de la convention, le montant total de l’aide devra être restitué à la Métropole ».

Et, comme indiqué plus haut, les achats sur internet ne comptent pas.

J.-P. C.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?