Lyon Une carrière pour la brigade équestre sera aménagée à la Tête d’Or

La section équestre de la police municipale est composée de neuf agents cavaliers répartis sur trois équipes et trois chevaux.  Photo Progrès /Nadine MICHOLIN
La section équestre de la police municipale est composée de neuf agents cavaliers répartis sur trois équipes et trois chevaux.  Photo Progrès /Nadine MICHOLIN

Depuis avril 2015, la police municipale dispose d’une section équestre au sein du poste de police du Parc de la Tête d’Or. Sauf que les séances d’entraînement ont lieu à Miribel (Ain). La Ville prévoit d’aménager une carrière au sein du parc. Une opération estimée à 90 000 €.

Cette section équestre s’inscrit dans les objectifs de la police de proximité. Elle est composée de neuf agents cavaliers répartis sur trois équipes et trois chevaux.

Ces agents ont pour missions la surveillance générale, le respect de la réglementation des Parcs Tête d’Or (Lyon 6e), Blandan (Lyon 7e), Gerland (Lyon 7e) et Vallon (Duchère, 9e), des patrouilles en hypercentre (Bellecour, République, Terreaux) et la participation aux grands évènements.

Actuellement, les séances d’entraînement s’effectuent dans un centre équestre situé à Miribel dans l’Ain à 25 minutes de trajet. Les chevaux sont transportés un par un dans un van partagé avec le parc zoologique du parc de la Tête d’Or où ils logent derrière la direction des espaces verts, ce qui mobilise environ trois heures de transport aller-retour pour trois chevaux.

Opération « de bon sens »

Lors de la présentation de cette délibération inscrite à la programmation d’équipement pluriannuel (PPI) du conseil du 6e le mardi 9 mars, l’adjointe Laurence Croizier a qualifié cette opération « de bon sens », tout en faisant remarquer au passage «qu’il  serait préférable que cette police surveille plus particulièrement des lieux proches, comme le 6e arrondissement, (sous entendu les berges et aux alentours) plutôt que de poursuivre le transport en van à la Duchère, par exemple ! »

Les élus du 6e ont approuvé cette initiative à l’unanimité avant qu’elle ne soit validée au prochain conseil municipal le 25 mars. La Ville de Lyon est en train de finaliser le projet. On en saura plus sur l’emplacement choisi, et la date de livraison de cette carrière en avril.

N.M.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?