Villeurbanne Le Centre d’hébergement pourrait devenir un lieu de répit pour les femmes

Les équipes d’Alynéa, du CHRS avec le maire et l’adjointe, Agathe Fort.  Photo Progrès /Laurence FISCHER
Les équipes d’Alynéa, du CHRS avec le maire et l’adjointe, Agathe Fort.  Photo Progrès /Laurence FISCHER

La Ville souhaite en faire un lieu de répit pour les femmes. « Le projet n’est pas encore finalisé, mais il sera d’envergure », annoncent les élus.

Le maire, Cédric Van Styvendael, et Agathe Fort, adjointe chargée de la lutte contre les discriminations, ont visité le Centre d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) Point Nuit – Alynéa à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, le lundi 8 mars.

Cette ancienne maison de retraite a été reconvertie en accueil de personnes en situation de grande marginalité qui ne peuvent plus envisager les offres traditionnelles d’hébergement, à force d’exclusions ou de refus d’admission.

Une trentaine de femmes accueillie

32 femmes sont actuellement logées. Le CHRS Point Nuit Alynéa propose un accompagnement psychosocial en hébergement collectif de femmes seules, sans enfants, fragilisées en difficultés sociales.

Le CHRS était initialement situé à la Croix-Rousse, où il retournera d’ici à quelques mois et proposera un accueil de 38 femmes. « À terme, la ville de Villeurbanne souhaite en faire un lieu de répit pour les femmes. Le projet n’est pas encore finalisé, mais il sera d’envergure », promet Agathe Fort.

CHRS Point Nuit Alynéa. 42, rue Jean-Jaurès. Site : http://alynea.org/

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?