Métropole de Lyon La brasserie Georges organise un grand marché de producteurs locaux ce week-end pour soutenir ses fournisseurs

Jacky Gallmann ouvre ce week-end l’immense brasserie Georges à des producteurs locaux.  Photo Progrès /Delphine GIVORD
Jacky Gallmann ouvre ce week-end l’immense brasserie Georges à des producteurs locaux.  Photo Progrès /Delphine GIVORD
Des stands seront installés dans la brasserie. Photo Progrès /Delphine GIVORD
Des stands seront installés dans la brasserie. Photo Progrès /Delphine GIVORD
Le fromage à la bière Georges est confectionné par un MOF, qui sera présent. Photo Progrès /Delphine GIVORD
Le fromage à la bière Georges est confectionné par un MOF, qui sera présent. Photo Progrès /Delphine GIVORD
Photo Progrès /Delphine GIVORD
Photo Progrès /Delphine GIVORD
Photo Progrès /Delphine GIVORD
Photo Progrès /Delphine GIVORD
La choucroute sera quand même au rendez-vous !Photo Progrès /Delphine GIVORD
La choucroute sera quand même au rendez-vous !Photo Progrès /Delphine GIVORD
Photo Progrès /Delphine GIVORD
Photo Progrès /Delphine GIVORD
Jacky Gallmann ouvre ce week-end l’immense brasserie Georges à des producteurs locaux.  Photo Progrès /Delphine GIVORD Des stands seront installés dans la brasserie. Photo Progrès /Delphine GIVORD Le fromage à la bière Georges est confectionné par un MOF, qui sera présent. Photo Progrès /Delphine GIVORD Photo Progrès /Delphine GIVORD Photo Progrès /Delphine GIVORD La choucroute sera quand même au rendez-vous !Photo Progrès /Delphine GIVORD Photo Progrès /Delphine GIVORD

Depuis décembre, la brasserie Georges, institution lyonnaise, organise des ventes de choucroute à emporter éphémères. Ce week-end, elle a décidé de changer de concept et organise un grand marché de producteurs locaux, ses fournisseurs, pour les aider à traverser la crise du Covid. La choucroute sera quand même de la partie.

Les restaurants fermés depuis des mois, leurs fournisseurs vivent aussi des heures noires.

« On souffre évidemment, après de longs de fermeture et sans perspectives de réouverture, mais la brasserie Georges reste la brasserie Georges, analyse Jacky Gallmann, l’emblématique directeur général de l’institution du quartier de Perrache, dans le paysage lyonnais depuis 1836. Mais je suis surtout inquiet pour toute la filière, nos fournisseurs, qui ne reçoivent pas d’aides car ils ont officiellement le droit de travailler. Ça n’a pas toujours été évident de rassembler la marchandise pour nos week-ends de vente à emporter ».

Pendant cette fermeture forcée, il a emmené ses équipes voir lesdits producteurs locaux, pour garder le contact. Mais, après plusieurs week-ends de vente à emporter de ses produits phares, choucroute en tête (une opération lancée une fois par mois en décembre puis pérennisée tous les 15 jours), il a décidé d’aller plus loin et de mettre vraiment à l’honneur ses fournisseurs, avec un marché de producteurs locaux éphémère, dans l’immense brasserie (l’une des plus grandes d’Europe).

7 producteurs locaux de renom

La choucroute sera toujours au rendez-vous, mais sept producteurs de renom (Maison Bobosse, Domaine de Limagne, la Maison Merle, Victor et Compagnie, les Robins des Champs, le MOF Christian Janier, la Brasserie du Faubourg) partenaires officiels de la brasserie dont les produits sont d’habitude à la carte (foie gras du tournedos Rossini, huîtres des plateaux, andouillettes et lyonnaiseries…) seront présents (lire par ailleurs).

De quoi faire un (ou plusieurs) repas complets, de l’entrée au dessert, à des tarifs plutôt attractifs, moins cher qu’à la carte ! La portion de choucroute reste à 12 euros, prix moyen de la plupart des produits mis en vente. Le principe reste le même que lors des précédentes ouvertures éphémères : dans le respect des mesures sanitaires en vigueur et sans réservation, premier arrivé, premier servi.

« On a aussi voulu redonner un nouveau souffle à nos rendez-vous » reconnaît le directeur général. Il faut dire que le « phénomène choucroute » (plus de 6 000 vendues lors de la première opération) s’est un peu essoufflé au fil des semaines, avec l’habitude et la hausse des températures.

Marché de producteurs locaux de la brasserie Georges, du vendredi 12 au dimanche 14 mars 2021, à la brasserie Georges, 30 Cours de Verdun, Perrache (Lyon 2e). Vendredi et samedi de 9 h à 18 h, dimanche de 8 h 30 à 12 h 30. Page Facebook de la brasserie Georges : BrasserieGeorges1836

Delphine GIVORD

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?