Est lyonnais Tram T9 : Vaulx-en-Velin et Villeurbanne reliées par 20 arrêts en 35 min

La neuvième ligne de tramway de l’agglomération s’arrêtera-t-elle à Charpennes ou à La Doua ?  Photo d’illustration Progrès/Joël PHILIPPON
La neuvième ligne de tramway de l’agglomération s’arrêtera-t-elle à Charpennes ou à La Doua ? Photo d’illustration Progrès/Joël PHILIPPON

Plus de 10 kilomètres de rails, 20 stations et 36 000 voyageurs par jour… le tramway T9 promet de désenclaver Vaulx-en-Velin et d’affiner l’offre de transports à Villeurbanne. Avec une inconnue : passera-t-il par l’avenue Salengro à Villeurbanne ? Ou s’arrêtera-t-il à la Doua pour rejoindre le T1

La création du tramway T9 est actée, elle a été inscrite au plan pluriannuel d’investissement 2021/2026 du Sytral (régisseur des transports en commun de la métropole de Lyon).

Elle permettra de relier le Sud de Vaulx-en-Velin à Villeurbanne, en passant par le Nord de Vaulx. « Après des années de doutes, d’espoirs déçus, parfois de résignation, les Vaudais vont enfin voir leur tour arriver  », s’exaltait Hélène Geoffroy, maire socialiste de Vaulx-en-Velin.

Les tracés précis ne sont pas encore définis mais la première hypothèse veut que cette ligne se prolonge jusqu’à l’arrêt Charpennes, près du Tonkin à Villeurbanne ; elle serait alors connectée aux T1, T3, T4, futur T6 ainsi qu’aux lignes A et B du métro. Alternative, moins coûteuse : elle s’arrête à la Doua, et les voyageurs empruntent ensuite le T1.

Nécessité de renforcer l’offre de transports

Les études menées ont identifié le besoin de renforcer la desserte en transports en commun, Villeurbanne étant la 2e ville du Rhône.

Début des travaux en 2023

À l’horizon 2030, le trafic du T9 est estimé entre 27 000 et 36 000 voyages quotidiens, dont 1 000 par heure et par sens aux horaires d’affluence. La vingtaine d’arrêts aménagés s’étalerait sur 10,5 km, parcourus en 35 minutes.

Le projet nécessiterait une enveloppe de 224 millions d’euros. Les travaux devraient commencer en 2023 et se terminer en 2025, pour une mise en service espérée en 2026.

Laurie ABADIE

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?