Rhône Vénissieux: tout est prêt pour la démolition de la barre Monmousseau

La barre Monmousseau est prête à être détruite. Au loin, la petite barre Monmousseau. Elle sera démolie en 2024 ou 2025.  Photo Progrès /Christophe GALLET
La barre Monmousseau est prête à être détruite. Au loin, la petite barre Monmousseau. Elle sera démolie en 2024 ou 2025. Photo Progrès /Christophe GALLET

La barre du plateau des Minguettes sera démolie le 2 avril prochain.

La maire de Vénissieux Michèle Picard, accompagnée de Cécile Dindar, sous-préfète à l’égalité des chances, et de Mourad Aba et de Sophie Matrat, représentants du bailleur ICF, a fait le point sur la démolition à venir de la grande barre Monmousseau. L’immeuble structure le plateau et marque l’entrée sud des Minguettes.

15 étages et 197 logements

Sa destruction programmée le 2 avril permettra d’abolir cette frontière symbolique avec le centre-ville. L’entreprise Cardem, chargée de la préparation de l’explosion du bâtiment haut de 15 étages et fort de 197 logements, a fait visiter ce qu’il reste du bloc de béton. C’est-à-dire plus rien en dehors des murs. Ils ont expliqué comment la barre allait s’écrouler sur elle-même grâce à la perforation de milliers de trous dans lesquels seront glissées des mini-charges.

Un périmètre de sécurité jusqu'à 250 m autour de la barre

Un périmètre de sécurité sera établi autour du site sur environ 200 à 250 mètres de distance. Les riverains appelés à être évacués seront accueillis dans un gymnase. Un écran sera installé qui leur permettra d’assister, tous comme les autres habitants, à la retransmission de l’explosion en direct sur YouTube. Nul doute que les anciens locataires seront nombreux à regarder ce pan d’histoire de la ZUP s’effacer.

C.G.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?