Lyon 3e Graines de pâtissiers : le recrutement est lancé

Une journée studieuse pour les stagiaires d’E2C à la rencontre de leur passion pour la pâtisserie.  Photo Progrès /Dominique GOURAT
Une journée studieuse pour les stagiaires d’E2C à la rencontre de leur passion pour la pâtisserie.  Photo Progrès /Dominique GOURAT
Durant le Grand défi, étape ultime du programme Graines de pâtissiers, chaque jeune a quatre heures pour réaliser sa propre pâtisserie.  Photo Progrès /Anne-Claire HÉRAUD
Durant le Grand défi, étape ultime du programme Graines de pâtissiers, chaque jeune a quatre heures pour réaliser sa propre pâtisserie.  Photo Progrès /Anne-Claire HÉRAUD
Une journée studieuse pour les stagiaires d’E2C à la rencontre de leur passion pour la pâtisserie.  Photo Progrès /Dominique GOURAT Durant le Grand défi, étape ultime du programme Graines de pâtissiers, chaque jeune a quatre heures pour réaliser sa propre pâtisserie.  Photo Progrès /Anne-Claire HÉRAUD

Mardi 16 février, la Fondation Valrhona, la SEPR et l’E2C Rhône Métropole ont lancé Graines de pâtissiers 2021, un programme à destination des jeunes de 16 à 25 ans pour découvrir le métier de pâtissier avant de se lancer en formation CAP chez un artisan.

Premier centre de formation professionnelle initiale de la Région Auvergne Rhône-Alpes, la SEPR a accueilli, mardi 16 février, les stagiaires de l’Ecole de la Deuxième chance Rhône Métropole pour la journée de lancement de Graines de pâtissiers. Ce programme, imaginé en 2017 par la Fondation Valrhona, est né d’un double constat : des boulangers pâtissiers qui rencontrent de fortes difficultés à recruter et des jeunes très touchés par le chômage.

Une gastronomie inclusive et responsable

Avec ce programme destiné aux jeunes de 16 à 25 ans de niveau inférieur au bac qui souhaitent intégrer le monde professionnel, Hanen, Oumaima, Islem, Mounya, Hakim, Jules, Alex et Cassandra auront la chance de tester le métier de pâtissier avant de s’engager en CAP et ainsi maximiser leurs chances de réussite. Grâce au réseau Valrhona, ce sont neuf jeunes participants qui bénéficient d’un accompagnement de l’E2C Rhône Lyon Métropole pour construire leur projet et être mis en situation professionnelle par des ateliers en laboratoire au sein de SEPR et des stages chez des professionnels.

Durant cette journée à laquelle participait Doreen Quental de la Fondation Bocuse, ces jeunes, avant d’entrer en laboratoire, ont écouté le message fort du Fonds solidaire Valrhona, assisté à la présentation des équipes pédagogiques et écouté l’émouvant témoignage de Madeline, ancienne Graine de pâtissier.

Un partenariat public-privé

À l’initiative du projet et principal financeur, la Fondation Valrhona s’appuie sur l’expertise et le réseau de professionnels de la gastronomie. L’E2C coordonne en local et apporte ses compétences de sélection et d’encadrement des jeunes. La SEPR co-finance le programme et met à disposition son expertise en formation pâtissière, dédiant un formateur et un laboratoire pour les activités pratiques. Les jeunes talents recrutés en pré-apprentissage seront ensuite intégrés en CAP.

Avec le déploiement de cette action sur le territoire national et en Guadeloupe, l’objectif de la fondation est de former 120 jeunes en 2021 et de trouver 60 maîtres d’apprentissage pour les accompagner vers l’emploi.

E2C, 17, avenue René-Cassin, Lyon 9e. Tél. 04.82.54.00.20. www.e2c69.fr

De notre correspondante, Dominique GOURAT

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?