Rhône Circuler entre les files à Lyon : dorénavant les motards risquent gros

On peut espérer dans un premier temps que les forces de l’ordre feront preuve d’un certain discernement.  Photo archives Progrès /Joël PHILIPPON
On peut espérer dans un premier temps que les forces de l’ordre feront preuve d’un certain discernement. Photo archives Progrès /Joël PHILIPPON

Après 5 ans de « mauvaises habitudes », il va falloir un petit moment pour revenir aux règles inscrites dans le Code de la route.

À compter du 1er février, un motard qui circulera en inter-files dans le Rhône redeviendra hors la loi. Il pourra être sanctionné à plusieurs titres. Et, sur le papier, la note promet d’être salée…

Des points perdus en pagaille

S’il roule au moment des faits à une vitesse excessive, il pourra être sanctionné de 135 euros et d’un retrait de 1 à 6 points selon la vitesse constatée par les forces de l’ordre. La même amende accompagnée d’un retrait de 3 points sera appliquée en cas de non-respect de distances de sécurité ou de dépassement par la droite (le principe de l’inter-files).

Enfin, il encourt une amende de 35 euros et un retrait de 3 points s’il n’avertit pas de son changement de file. À noter, tout de même, qu’on ne peut pas lui retirer plus de 6 points en même temps.

Discernement ?

On peut espérer dans un premier temps que les forces de l’ordre feront preuve d’un certain discernement. Après 5 ans de « mauvaises habitudes », il va falloir un petit moment pour revenir aux règles inscrites dans le Code de la route.

Il serait d’ailleurs saugrenu de verbaliser un motard remontant à vitesse modérée des voitures bloquées dans la circulation… d’autant que la nouvelle expérimentation pourrait débuter prochainement.

DLPG

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?