Lyon 7e Requalification de la rue Garibaldi : bientôt une nouvelle phase de travaux ?

De la rue Vauban à la rue d’Arménie, de large espace piétons et deux voies pour les vélos.  Photo Progrès /Jean Marc MANIFICAT
De la rue Vauban à la rue d’Arménie, de large espace piétons et deux voies pour les vélos.  Photo Progrès /Jean Marc MANIFICAT
Après la rue d’Arménie la rue Garibaldi retrouve son ancienne structuration !.  Photo Progrès /Jean Marc MANIFICAT
Après la rue d’Arménie la rue Garibaldi retrouve son ancienne structuration !.  Photo Progrès /Jean Marc MANIFICAT
Zone apaisée devant la piscine Garibaldi  Photo Progrès /Jean Marc MANIFICAT
Zone apaisée devant la piscine Garibaldi  Photo Progrès /Jean Marc MANIFICAT
Dernière trémie de la rue Garibaldi  Photo Progrès /Jean Marc MANIFICAT
Dernière trémie de la rue Garibaldi  Photo Progrès /Jean Marc MANIFICAT
Voie souterraine sous le cours Gambetta.  Photo Progrès /Jean Marc MANIFICAT
Voie souterraine sous le cours Gambetta.  Photo Progrès /Jean Marc MANIFICAT
De la rue Vauban à la rue d’Arménie, de large espace piétons et deux voies pour les vélos.  Photo Progrès /Jean Marc MANIFICAT Après la rue d’Arménie la rue Garibaldi retrouve son ancienne structuration !.  Photo Progrès /Jean Marc MANIFICAT Zone apaisée devant la piscine Garibaldi  Photo Progrès /Jean Marc MANIFICAT Dernière trémie de la rue Garibaldi  Photo Progrès /Jean Marc MANIFICAT Voie souterraine sous le cours Gambetta.  Photo Progrès /Jean Marc MANIFICAT

La question a été posée par l’élu d’opposition Christophe Geourjeon au conseil du 7e qui a eu lieu le 15 janvier. L’aménagement de la rue s’est arrêté en 2018 rue d’Arménie. Reste le tronçon jusqu’à l’avenue Berthelot.

C’est en séance publique du conseil d’arrondissement que Christophe Geourjeon, depuis les rangs de l’opposition, a présenté un vœu concernant la rue Garibaldi, voie de circulation qui, à ce jour, a été partiellement réaménagée. L’élu souhaite « obtenir un engagement de la Métropole d’achever la requalification de la rue Garibaldi, ainsi que l’entrée sur la rue du Repos du Parc Blandan. En l’état actuel, avance-t-il, il n’y a aucune certitude que ce point soit inscrit dans la programmation pluriannuelle des investissements ou PPI 2020-2026 ». Et d’espérer que ces deux restructurations soient programmées et réalisées lors de ce mandat.

Rue Garibaldi 

Cette artère a été conçue dans les années 60 comme une » autoroute urbaine " pour faciliter le trafic automobile en centre-ville. Le temps de la voiture reine est révolu et les exigences en matière d’aménagement et de qualité de vie ont changé. C’est pourquoi, elle a été requalifiée sur ses deux premiers tronçons, entre la rue Vauban et la rue Bouchut entre 2012 et 2016, puis entre la rue Bouchut et la rue d'Arménie entre 2016 et 2018. Reste la troisième partie, qui se termine dans le 7e arrondissement à hauteur de l’avenue Berthelot et qui reste à ce jour, à l’état de projet. Une nouvelle phase qui a été évoquée dans l’ancienne mandature, les élus d’alors prévoyant une restructuration entre 2020 et 2026.

La dernière trémie de la rue Garibaldi

Car dans ce dernier secteur, les modes doux n’ont plus leur espace, les trottoirs sont divisés par deux ainsi que les pistes cyclables qui ne sont plus isolées de la circulation et ne sont plus en lignes parallèles. Et c’est sur ce tronçon que figure encore la dernière trémie de la rue Garibaldi 

Les habitants du 7°arrondissement sont impatients de voir les travaux de requalification de la rue Garibaldi se réaliser, avec les mêmes aménagements que vers la place de l’Europe et tout le long de l’Auditorium Maurice-Ravel. Des secteurs très végétalisés contribuant à limiter les îlots de chaleur (et qui ont maintes fois été donnés en exemple lors des derniers étés) et des voies de circulation apaisées, tel était le principe de ces requalifications conçues par l’architecte-paysagiste Alain Marguerit.

De notre correspondant Jean-Marc MANIFICAT

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?