Rhône Métropole de Lyon : 8 040 euros au profit du Téléthon

Photo d'archives Progrès/Lucas ORIOL
Photo d'archives Progrès/Lucas ORIOL

La Métropole de Lyon a collecté 16 080 tonnes de papiers à recycler du 1er octobre 2019 au 30 septembre 2020. Pour chaque tonne de papiers, elle reverse 0,50 euros à l’AFM, c'est donc une aide de 8040 euros apportée au Téléthon.

Papiers, journaux, magazines, annuaires ou encore catalogues sont collectés dans des bacs de tri, durant toute l’année : 365 jours pour faire un geste caritatif. Les papiers collectés sont pris en charge dans les centres de tri de la Métropole.

La majeure partie de cette matière est envoyée à l’usine Norske-Skog située à Golbey (Vosges), la dernière papeterie française qui fabrique du papier pour les journaux magazines et les revues.

 

Chaque usager peut être acteur

Les bons gestes

• Séparer les papiers des autres matières associées aux revues ou aux documents (films et pochettes plastiques, tiges métalliques….).

• Ne pas mettre de cartons en mélange avec les papiers (sortir les papiers des boites de rangement en cartons, séparer les reliures des pages).

• Ne pas mettre les classeurs entiers sans sortir les pages : les papiers spéciaux (papiers peints, papiers métallisés, papiers carbone, papier cuisson...) ne sont pas recyclables et sont même considérés comme des perturbateurs du recyclage. Les papiers hygiéniquesusagés (mouchoirs, essuie-tout…) se mettent dans le bac gris.

Les déchetteries dans la boucle

Les déchetteries sont également équipées pour recevoir les vieux papiers, les revues et les livres qui ne peuvent pas être donnés. Les papiers issus des déchetteries sont pris en charge par une entreprise lyonnaise qui les trie à l’Horme (Loire).

Les matières triées selon les standards définis par les papetiers vont ensuite rejoindre les usines françaises et européennes pour le façonnage de nouveaux livres ou de nouvelles revues.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?