Envrionnement Quand LPA expérimente un robot qui alimente les voitures électriques dans le parking des Cordeliers

Le robot Charles de Mob-Energy est doté d’une multitude de capteurs à 360 degrés. C’est le premier en expérimentation ayant la capacité se positionner n’importe où, quels que soit le stationnement et l’emplacement de la recharge sur le véhicule.  Photo LPA
Le robot Charles de Mob-Energy est doté d’une multitude de capteurs à 360 degrés. C’est le premier en expérimentation ayant la capacité se positionner n’importe où, quels que soit le stationnement et l’emplacement de la recharge sur le véhicule.  Photo LPA

La start-up Mob-Energy entame en octobre trois mois de tests gratuits au parking des Cordeliers de Lyon Parc Auto avec son robot mobile et autonome qui recharge les véhicules électriques. Les phases d’expérimentation auront lieu début 2 021 pour une commercialisation prévue fin 2 021.

La crise sanitaire a mis un frein au déploiement prévu en 2020 mais n’a pas altéré l’enthousiasme de Salim El Houat, Ilyass Haddout et Maxime Roy, les co-fondateurs de la start-up Mob-Energy initiée en 2018 et hébergée depuis deux ans par le Lab LPA. Après une levée de fonds réussie, elle teste depuis le 15 octobre le robot Charles, alternative à la recharge fixe des véhicules électriques, avant les phases d’expérimentation début 2 021 et la commercialisation prévue fin 2 021.

« La recharge électrique pose un problème aux usagers et aux parkings. Avec ce robot Charles, il y a un alignement d’intérêt et une solution nouvelle en optimisant l’espace. En février 2020, nous étions à deux doigts de déployer le premier robot mais il y a eu le Covid » souligne Salim El Houat fier d’accélérer la mobilité avec ce produit qui déplace l’énergie vers la voiture.

L’avancée en termes d’écologie et de mobilité durable et responsable se concrétise doublement avec l’utilisation de batteries de seconde vie embarquées par le robot. Ces batteries qui ont peu vieilli mais restent fonctionnelles, sont récupérées et reconditionnées.

Le robot est capable de recharger 24 véhicules par jour

Reste à intégrer Charles dans le parc des Cordeliers sur les mêmes voies que les véhicules puisque l’expérimentation va durer trois mois en conditions réelles, sous la coupe d’un poste de supervision. En opération au 5e étage de l’un des parcs de stationnement les plus fréquentés de Lyon, ce robot intelligent est capable de recharger tout véhicule électrique à n’importe quel niveau du parc de stationnement : « Déjà, ils sont nombreux par jour à s’arrêter pour nous poser des questions » se réjouit Ilyass Haddout, co fondateur qui espère pouvoir développer cette innovation à Paris.

Fabien Bagnon, vice président à la Métropole en charge des Mobilités et président de LPA depuis le 15 septembre se dit très intéressé par le robot et « son côté hight tech ». « Il concourt à une optimisation. La mobilité électrique fait partie des mobilités du futur et Lyon Parc Auto doit l’accompagner. LPA est un outil de la transition écologique que nous souhaitons engager ».

Côté pratique, le robot est capable de recharger 24 véhicules par jour. Il effectue des rotations et retourne se recharger au box de recharge-stockage. Avec un temps de charge allant de 40 minutes pour 30 km d’autonomie (soit 5 kWh d’énergie) à 15 minutes pour les véhicules les plus récents, le robot peut répondre à de multiples usages. Les co fondateurs explorent plusieurs pistes : « Charles est une plateforme de service. On peut imaginer qu’il accompagne les piétons à leur véhicule ou qu’il aide le soir les agents de LPA. »

Déjà, le robot est en mesure, via l’application, de prioriser le chargement en fonction de l’urgence des différents usagers. Quant à son coût, il remplace l’équivalent d’une quinzaine de bornes fixes, à raison de 1 500 à 3 000 € la borne rechargeable, on peut l’évaluer aux alentours de 45 000 €.

Vous souhaitez tester Charles ? Contacter l’entreprise Mob-Energy directement sur son site internet www.mob-energy.com ou par téléphone au 07 63 23 22 14. Les équipes en charge de l’expérimentation prendront en compte votre demande et planifieront avec vous un créneau de recharge sur site.

Le Lab LPA c’est quoi ?

Créé en 2017, le Lab LPA est un espace de 280m2, situé sur un étage entier du siège de Lyon Parc Auto, place des Cordeliers. Cet espace de coworking organisé pour le travail collectif est constitué de 24 postes de travail.

Il permet d’accueillir entre 5 et 10 start-up. Actuellement le Lab LPA abrite 4 jeunes entreprises porteuses de projets : Mob-Energy qui créé un robot mobile et autonome pour recharger les véhicules électriques, Carl qui développe l’éco-mobilité, met en avant le covoiturage et tisse les liens avec l’autopartage, Arskan, spécialisée dans la réalité virtuelle et la modélisation 3D et Shipotsu qui propose une bagagerie mobile et innovante à destination des professionnels.

Selon Olivier Mathurin, manager : «Le Lab LPA est un terrain d’expérimentation où l’on peut déployer de nouveaux produits. Nous avons retenu Mob-Energy et Carl qui entrent aujourd’hui dans une phase d’expérimentation de leurs projets. Ces deux start-up proposent une démarche nouvelle, un enthousiasme et des postures intéressantes en termes de mobilités, de transition écologique et d’enjeux pédagogiques et sociétaux. »

N. M.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?