Rhône 90 000 Lyonnais luttent contre le gaspillage avec Too good to go

L'application vous géolocalise pour vous proposez les paniers des commerçants près de chez vous. Photo d'illustration Quentin MONATON
L'application vous géolocalise pour vous proposez les paniers des commerçants près de chez vous. Photo d'illustration Quentin MONATON
Biocoop lutte contre le gaspillage alimentaire et revalorise des invendus grâce à l'application Too good to go. Photo Laurie ABADIE
Biocoop lutte contre le gaspillage alimentaire et revalorise des invendus grâce à l'application Too good to go. Photo Laurie ABADIE
L'application vous géolocalise pour vous proposez les paniers des commerçants près de chez vous. Photo d'illustration Quentin MONATON Biocoop lutte contre le gaspillage alimentaire et revalorise des invendus grâce à l'application Too good to go. Photo Laurie ABADIE

Mercredi 14 octobre, Too good to go a lancé une grande campagne d'affichage dans les rues de Lyon. L'appli anti-gaspillage veut sensibiliser sur les dates de durabilité minimale.

Arrivée à Lyon il y a quatre ans, l'application Too Good To Go, qui lutte contre le gaspillage alimentaire, a séduit 90 000 utilisateurs lyonnais. Le concept ? Permettre aux 550 commerçants partenaires de se débarrasser des invendus arrivant à expiration et faire en sorte que les clients puissent manger à un coût réduit.

Depuis 2016, 95 000 repas ont été sauvés à Lyon (18 millions au niveau national).

Chaque année, les Français jettent en moyenne 10 millions de tonnes de nourriture. Face à ce constat, et pour rester dans sa logique anti-gaspi, le leader lance une campagne pour expliquer les dates de consommation.

 

 

On peut consommer après les dates affichées

Depuis le 14 octobre, des affichages sont installés dans les rues de Lyon. Sur celles-ci, des dates et l'explication : " Les produits à consommer de préférence avant peuvent perdre en qualité une fois la date passée, mais restent consommables."

Les dates de durabilité minimale seraient à l'origine de 20% du gaspillage alimentaire.

Cette campagne est réalisée à l'occasion du 16 octobre, Journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?