Lyon 2e | Confluence Pôle Confluence : « Notre bilan est positif, nous avons atteint les 10 millions de visites en 2019 »

Pour Camille Delomez nommée directrice du pôle de commerces et de loisirs Confluence par le propriétaire et gestionnaire du site, Unibail-Rodamco, en juillet 2016, «la fréquentation a repris un bon rythme».  Photo Nadine MICHOLIN
Pour Camille Delomez nommée directrice du pôle de commerces et de loisirs Confluence par le propriétaire et gestionnaire du site, Unibail-Rodamco, en juillet 2016, «la fréquentation a repris un bon rythme».  Photo Nadine MICHOLIN

Tour d’horizon post confinement de l’actualité du pôle de commerces et de loisirs de Confluence avec la directrice Camille Delomez.

2020 sera-t-elle l’année noire pour le Pôle de Commerces et de Loisirs Confluence en raison du confinement ?

« La crise a eu un impact sur tout le secteur de la consommation distribution. Il est encore trop tôt pour l’évaluer. Depuis la réouverture le 11 mai, la fréquentation a repris à un bon rythme. Nous constatons une évolution dans le parcours shopping et dans les comportements d’achat liée au contexte actuel.

Nos visiteurs viennent pour faire des achats, il y a donc mécaniquement moins de « promeneurs » qu’à l’ordinaire. Nos commerçants constatent des taux de transformation et des paniers moyens plus importants. Ce sont des signes positifs. »

Pouvez-vous faire un point sur le turnover des enseignes ?

« En 2019, nous avons accueilli le premier concept store Decathlon de France et l’enseigne canadienne Copper Branch , « fast-food 100 % green » qui a ouvert son premier restaurant à Lyon. Suite au confinement, deux enseignes n’ont pas rouvert . Il s’agit de Shoji , l’enseigne d’aménagement et Aldo , spécialiste de chaussures pour hommes et pour femmes. D’autres ferment car les baux commerciaux arrivent à terme.

Les équipes commerciales travaillent à la commercialisation des cellules vides en prenant en compte la typologie et les besoins des visiteurs du quartier Confluence et de Lyon. Pour renforcer notre offre de restauration, nous accueillons fin septembre au premier étage l’enseigne lyonnaise « Les Burgers de Papa », spécialisée dans la conception de burgers gourmets. »

 Le pôle de commerce et de loisirs de Confluence c’est 53 000 m2, 3 niveaux dédiés aux loisirs et aux commerces, 70 boutiques, 21 restaurants dont 9 en terrasse panoramique, 14 salles de cinéma, un mur d’escalade, un hôtel Novotel 4 étoiles, 1 355 places de parking.   Photo Nadine MICHOLIN
Le pôle de commerce et de loisirs de Confluence c’est 53 000 m2, 3 niveaux dédiés aux loisirs et aux commerces, 70 boutiques, 21 restaurants dont 9 en terrasse panoramique, 14 salles de cinéma, un mur d’escalade, un hôtel Novotel 4 étoiles, 1 355 places de parking.   Photo Nadine MICHOLIN
 De nombreux temps forts ont marqué les esprits depuis l’inauguration du pôle : la Roller-Disco, les expositions « One Shot » et « Urban Pop-Up #1 », les Aperitivos, les Afterworks musicaux, le Confluence Food Festival, le job dating commun avec La Part-Dieu, la semaine de la mode, etc.   Photo Nadine MICHOLIN
De nombreux temps forts ont marqué les esprits depuis l’inauguration du pôle : la Roller-Disco, les expositions « One Shot » et « Urban Pop-Up #1 », les Aperitivos, les Afterworks musicaux, le Confluence Food Festival, le job dating commun avec La Part-Dieu, la semaine de la mode, etc.   Photo Nadine MICHOLIN
 Les mesures d’hygiène ont été renforcées. Parmi elles, l’adaptation du parcours de visite grâce à des marquages au sol et des sens de circulation, pose de macarons indiquant le nombre maximum de personnes autorisées par boutique au même moment, mise à disposition de gel hydroalcoolique pour les visiteurs, accroissement de la fréquence de nettoyage des zones de contact, renouvellement de l’air en permanence via des réglages spécifiques...   Photo Nadine MICHOLIN
Les mesures d’hygiène ont été renforcées. Parmi elles, l’adaptation du parcours de visite grâce à des marquages au sol et des sens de circulation, pose de macarons indiquant le nombre maximum de personnes autorisées par boutique au même moment, mise à disposition de gel hydroalcoolique pour les visiteurs, accroissement de la fréquence de nettoyage des zones de contact, renouvellement de l’air en permanence via des réglages spécifiques...   Photo Nadine MICHOLIN
 Clin d’œil au Vaporetto qui offre, depuis 2012, la possibilité aux Lyonnais de relier le quartier de la Confluence au cœur historique de la ville. Il dessert 4 arrêts (Confluence, Bellecour, Saint-Paul et Vaise), tous les jours de 9 h à 21 h 30 de mars à décembre.   Photo Nadine MICHOLIN
Clin d’œil au Vaporetto qui offre, depuis 2012, la possibilité aux Lyonnais de relier le quartier de la Confluence au cœur historique de la ville. Il dessert 4 arrêts (Confluence, Bellecour, Saint-Paul et Vaise), tous les jours de 9 h à 21 h 30 de mars à décembre.   Photo Nadine MICHOLIN
 Le centre de shopping Confluence accueille jusqu’au 17 octobre prochain, et en avant-première en France, la Nouvelle Fiat 500, 500 % électrique et dernière innovation du constructeur italien. Cette avant-première mondiale s’articule autour du programme « Casa 500 » : un espace imaginé pour mettre en lumière les qualités technologiques et ergonomiques de la plus iconique des citadines, désormais 500 % électrique.   Photo Nadine MICHOLIN
Le centre de shopping Confluence accueille jusqu’au 17 octobre prochain, et en avant-première en France, la Nouvelle Fiat 500, 500 % électrique et dernière innovation du constructeur italien. Cette avant-première mondiale s’articule autour du programme « Casa 500 » : un espace imaginé pour mettre en lumière les qualités technologiques et ergonomiques de la plus iconique des citadines, désormais 500 % électrique.   Photo Nadine MICHOLIN
 Mise à disposition de gel hydroalcoolique pour les visiteurs aux endroits stratégiques du centre de Confluence et vérification régulière de leur bon fonctionnement. Le Pôle a renforcé sa communication sur les gestes barrières recommandés et a élaboré une charte d’engagements à destination des visiteurs consultable en libre accès.   Photo Nadine MICHOLIN
Mise à disposition de gel hydroalcoolique pour les visiteurs aux endroits stratégiques du centre de Confluence et vérification régulière de leur bon fonctionnement. Le Pôle a renforcé sa communication sur les gestes barrières recommandés et a élaboré une charte d’engagements à destination des visiteurs consultable en libre accès.   Photo Nadine MICHOLIN
 La fréquentation a repris à un bon rythme depuis la réouverture, avec une évolution dans le parcours shopping et dans les comportements d’achat liée au contexte actuel.   Photo Nadine MICHOLIN
La fréquentation a repris à un bon rythme depuis la réouverture, avec une évolution dans le parcours shopping et dans les comportements d’achat liée au contexte actuel.   Photo Nadine MICHOLIN
 Le pôle de commerce et de loisirs de Confluence c’est 53 000 m2, 3 niveaux dédiés aux loisirs et aux commerces, 70 boutiques, 21 restaurants dont 9 en terrasse panoramique, 14 salles de cinéma, un mur d’escalade, un hôtel Novotel 4 étoiles, 1 355 places de parking.   Photo Nadine MICHOLIN  De nombreux temps forts ont marqué les esprits depuis l’inauguration du pôle : la Roller-Disco, les expositions « One Shot » et « Urban Pop-Up #1 », les Aperitivos, les Afterworks musicaux, le Confluence Food Festival, le job dating commun avec La Part-Dieu, la semaine de la mode, etc.   Photo Nadine MICHOLIN  Les mesures d’hygiène ont été renforcées. Parmi elles, l’adaptation du parcours de visite grâce à des marquages au sol et des sens de circulation, pose de macarons indiquant le nombre maximum de personnes autorisées par boutique au même moment, mise à disposition de gel hydroalcoolique pour les visiteurs, accroissement de la fréquence de nettoyage des zones de contact, renouvellement de l’air en permanence via des réglages spécifiques...   Photo Nadine MICHOLIN  Clin d’œil au Vaporetto qui offre, depuis 2012, la possibilité aux Lyonnais de relier le quartier de la Confluence au cœur historique de la ville. Il dessert 4 arrêts (Confluence, Bellecour, Saint-Paul et Vaise), tous les jours de 9 h à 21 h 30 de mars à décembre.   Photo Nadine MICHOLIN  Le centre de shopping Confluence accueille jusqu’au 17 octobre prochain, et en avant-première en France, la Nouvelle Fiat 500, 500 % électrique et dernière innovation du constructeur italien. Cette avant-première mondiale s’articule autour du programme « Casa 500 » : un espace imaginé pour mettre en lumière les qualités technologiques et ergonomiques de la plus iconique des citadines, désormais 500 % électrique.   Photo Nadine MICHOLIN  Mise à disposition de gel hydroalcoolique pour les visiteurs aux endroits stratégiques du centre de Confluence et vérification régulière de leur bon fonctionnement. Le Pôle a renforcé sa communication sur les gestes barrières recommandés et a élaboré une charte d’engagements à destination des visiteurs consultable en libre accès.   Photo Nadine MICHOLIN  La fréquentation a repris à un bon rythme depuis la réouverture, avec une évolution dans le parcours shopping et dans les comportements d’achat liée au contexte actuel.   Photo Nadine MICHOLIN

Les nouvelles règles de déambulation (marquages au sol, sens de la circulation) sont-elles bien observées ?

« Nous suivons et appliquons rigoureusement les recommandations des autorités, de l’ARS. Notre priorité absolue est de protéger la santé de nos visiteurs, prestataires, commerçants et employés. Nous nous appuyons sur l’effectif de sécurité dont nos opérateurs vidéo qui assurent la vidéo pilotage des agents afin de rappeler à l’ordre les contrevenants.

Nous suivons en temps réel le flux du centre afin de contrôler le nombre de personnes présentes au même moment et d’en limiter l’accès si nécessaire. Notre jauge est toujours en deçà du seuil de sécurité. »

Quelle est la position du Pôle de Confluence vis-à-vis des autres centres commerciaux de la Métropole ?

« Notre bilan est positif. Nous avons atteint les 10 millions de visites en 2019. Notre lieu de vie a trouvé son public.  Depuis 2012, nous avons la volonté d’être un lieu d’expériences inédites, multifonctionnel dont le but est la rencontre, le partage et le plaisir à travers de nombreuses animations, expositions d’art, activités sportives, afterworks musicaux, etc.

Nous nous adressons aussi aux Rhônalpins avec une offre multiple de restaurants et d’enseignes inédites comme Climb’Up et son plus haut mur d’escalade artificiel indoor de France de 22 mètres, La Tête dans Les Nuages , leader en France des centres de loisirs familiaux avec plus de 1 300m2. »

Avez-vous des craintes par rapport au développement du centre de la Part-Dieu ?

« Les deux centres de shopping sont deux lieux de vie distincts et à la fois complémentaires, chacun ancré dans la dynamique de son quartier. Avec une centaine de boutiques, 1 100 salariés, un flux en évolution, le Pôle de Commerces et de Loisirs est en croissance.

Il fait partie intégrante de l’éco quartier de Confluence qui comprend des aménagements écologiques, des bâtiments alimentés par des énergies renouvelables... Une étude menée par la SPL Lyon Confluence démontre que le nombre d’actifs de ce secteur géographique devrait passer de 15 000 (chiffre de 2016) à 25 000 à l’horizon 2 025 et que le nombre d’habitants devrait quant à lui passer de 12 000 en 2019 à 17 000 en 2 030. »

Quelles sont les stratégies commerciales d’ici la fin 2020 ?

«  Le Pôle a organisé la première édition de son « Marché Mode & Beauté les 4, 5 et 6 septembre, une braderie écoresponsable avec une série d’ateliers engagés en faveur de l’environnement.

Il accueille, jusqu’au 17 octobre, et en avant-première en France, la Nouvelle Fiat 500, 500 % électrique , dernière innovation du constructeur italien.

Enfin, du 1er au 31 octobre, on encourage nos visiteurs à devenir de véritables héros avec la start-up Lifeaz grâce à une expérience exclusive pour apprendre les gestes qui sauvent à travers différentes scénettes. »

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?