Politique Tranquillité, rentrée scolaire: les élus du 7e s’organisent pour faire face

Caroline Ramirez, adjointe  aux Solidarités.  Photo Progrès /Pierre PETITCOLIN
Caroline Ramirez, adjointe aux Solidarités.  Photo Progrès /Pierre PETITCOLIN
Maxence Gallice, adjointe chargée de l'inclusivité à la mairie, présente au conseil le pôle "arrondissement inclusif" de l’exécutif municipal.  Photo Progrès /Pierre PETITCOLIN
Maxence Gallice, adjointe chargée de l'inclusivité à la mairie, présente au conseil le pôle "arrondissement inclusif" de l’exécutif municipal.  Photo Progrès /Pierre PETITCOLIN
Fanny Dubot, maire du 7e  a exposé le fonctionnement  de son exécutif.  Photo Progrès /Pierre PETITCOLIN
Fanny Dubot, maire du 7e a exposé le fonctionnement de son exécutif.  Photo Progrès /Pierre PETITCOLIN
Caroline Ramirez, adjointe  aux Solidarités.  Photo Progrès /Pierre PETITCOLIN Maxence Gallice, adjointe chargée de l'inclusivité à la mairie, présente au conseil le pôle "arrondissement inclusif" de l’exécutif municipal.  Photo Progrès /Pierre PETITCOLIN Fanny Dubot, maire du 7e  a exposé le fonctionnement  de son exécutif.  Photo Progrès /Pierre PETITCOLIN

La nouvelle majorité écologiste du 7e arrondissement a tenu son premier conseil d’arrondissement jeudi 23 juillet. L’occasion pour Fanny Dubot d’organiser ses adjoints et de présenter les projets de son mandat.

Le conseil d’arrondissement du 7e a permis de procéder à la nomination de représentants du conseil d’arrondissement dans les structures locales.

Trois représentants municipaux ont été nommés pour l’association des sports du 7e , dont Yacine Fekrane, adjoint au Sport et Christophe Geourjon qui représentera l’opposition. Le centre social de Gerland recevra deux conseillers de la majorité pour représenter la mairie : Aurélie Gris, adjointe à la Petite enfance et Luc Voiturier, premier adjoint et animateur du projet d’arrondissement. Lucie Vacher et Thomas Dossus, adjoint à la Culture, représenteront le conseil d’arrondissement auprès de la MJC Jean Macé.

De nouveaux moyens pour les arrondissements

La dernière délibération adoptée par le conseil est la délégation d’attribution qui porte sur la continuation des «marchés à montant peu élevés». Ce vote permet de continuer les investissements et les achats réalisés par la précédente majorité.

À ce sujet, Laurent Bosetti, adjoint à la mairie de Lyon à la promotion des services publics, a exposé que «pour donner plus de pouvoir aux mairies d’arrondissement, la mairie de Lyon projette de mieux appliquer la loi PML (qui définit le fonctionnement des municipalités de Paris, Marseille et Lyon), aussi que le transfert d’équipement de proximité vers la responsabilité de mairie d’arrondissement. On fera mieux en étant au bon niveau, en lien avec les habitants», a-t-il conclu.

Une organisation entre quatre pôles

Une fois les délibérations adoptées, la maire, Fanny Dubot, a pris un moment pour exposer le fonctionnement de son exécutif. Sa priorité sera «d’organiser la rentrée scolaire, pour faire en sorte que tout se passe bien dans les établissements avec le protocole sanitaire.» Mais aussi «l’organisation du forum des associations, le 6 septembre.»

L’équipe de la nouvelle maire fonctionnera ainsi : des conseillers sont répartis en quatre pôles.

➤  Le premier, “arrondissement de demain”, est chargé des changements prévus pour le 7e  arrondissement.

➤  Le deuxième, “arrondissement solidaire”, mènera les politiques de la mairie face à la crise sanitaire actuelle et les difficultés économiques qu’elle provoquera.

➤  Le troisième pôle, “émancipation” se chargera des politiques culturelles et scolaires de la mairie, en particulier à l’intention des enfants et des jeunes.

➤  Le quatrième pôle “arrondissement inclusif” se chargera d’ouvrir à toutes et à tous l’accès à la mairie et à l’espace public, en luttant en priorité contre le sexisme.

De notre correspondant Pierre PETITCOLIN

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?