Art Aldo Peaucelle réhabilite les œuvres de maîtres

Le portrait de Louis XIV, mondialement connu, est passé par l’atelier d’Aldo Peaucelle.  Photo Progrès /Dominique CAIRON
Le portrait de Louis XIV, mondialement connu, est passé par l’atelier d’Aldo Peaucelle.  Photo Progrès /Dominique CAIRON

Grâce à son talent, il redonne une seconde jeunesse à des œuvres d'envergure.

C’est un grand artiste, Un artiste dont le talent a été reconnu par le ministère de l’Économie qui lui a dédié son label EPC (Entreprise du Patrimoine Vivant). Car de grandes œuvres sont passées par son atelier du 6 : Monet, Sisley, Rubens, Courbet, et plus récemment le portrait du roi Louis XIV, dont l’original du Louvre a été recopié sur deux autres tableaux par le peintre lui-même, Hyacinthe Rigaud.

Une passion qui lui vient de sa grand-mère

« C’est la copie exposée à l’hôtel Negresco, qui a été restauré le mois dernier ici, à Lyon », indique Aldo Peaucelle. Une passion qui lui vient de sa grand-mère : « Elle habitait dans une ferme dont les dépendances abritaient un nombre incalculable de vieilleries. J’aimais me promener parmi ces vieux objets de toutes sortes, des costumes, de vieux meubles, des tableaux. De là, j’ai eu envie de réhabiliter ces antiquités. J’ai commencé par une horloge Comtoise, puis une vieille paire de bottes, puis les cadres de tableaux. Enfin, à 15 ans, j’ai acheté des tableaux pour les restaurer. Plus tard, avec ma paie de gardien de musée, j’ai acheté deux tableaux de prix. Le restaurateur en voulait trop cher, alors j’ai réalisé le travail. De là, est née ma vocation ! »

Aldo s’inscrit à l’École supérieure d’art d’Avignon, et s’installe à Lyon en 1995. Depuis, il travaille pour les Monuments historiques, musées de France et aussi pour les musées nationaux tels que celui d’Orange (Vaucluse) et de Dijon (Côte-d’Or).

Un tableau de Lamartine pour sa première grande œuvre

Reconnue pour son savoir-faire, sa première grande œuvre qu’on lui confie, est un tableau de Lamartine avec son chien, peint par Henri Decaisne. Un tableau présent dans tous les livres sur le poète. « Ce tableau est visible au musée des Ursulines à Macon », indique Aldo Pourcelle. De nombreux amateurs d’art lui confient leur trésor et Aldo leur redonne tous leur éclat d’antan. Un métier d’art, où il est difficile sans grand talent, de se faire une place.

Atelier Aldo Peaucelle,16 rue Professeur Weill, Lyon 6. Téléphone : 04 37 24 08 14.

De notre correspondant local, Dominique CAIRON

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?