Consommation “Simplement Français”: les courses lyonnaises Made in France

Camille Girard travaille déjà avec une soixantaine d’entreprises françaises. Photo Progrès /David TAPISSIER
Camille Girard travaille déjà avec une soixantaine d’entreprises françaises. Photo Progrès /David TAPISSIER

Un site pour faire ses courses… uniquement avec des produits Made in France : tel est le projet de l’étudiante lyonnaise Camille Girard. Actuellement en financement participatif, la plateforme devrait voir officiellement le jour en septembre.

"Pour lancer une entreprise, il faut une bonne idée. Je regardais souvent les produits proposés sur les plateformes de crowdfunding, notamment ceux Made in France… et on ne les retrouvait pas ensuite à la vente, notamment en grande surface, même les produits qui avaient eu du succès. Je me suis dit qu’il y avait un créneau pour tous les regrouper."

À 24 ans, Camille Girard a décidé de donner plus de visibilité à toutes ces entreprises qui produisent ou fabriquent en France. Et ce, en les regroupant au sein d’une market-place qui proposera principalement de la droguerie (sauf bricolage), des produits ménagers mais aussi du linge de maison… et des chaussettes.

Une belle note… et une traçabilité

Étudiante en master à l’Esdes, elle intègre le Cube, l’incubateur étudiant de l’université catholique, et commence à chercher des sociétés françaises durant l’été 2019. Avec chaque fois la même demande : la traçabilité des produits. «Que ce soit des start-up, des PME ou des grands groupes comme Tidoo, mon but est, pour chaque produit, de présenter l’entreprise et d’attribuer une note, dans l’esprit de Yuka, avec une carte retraçant toutes les étapes de fabrication. La plupart des entreprises ont été emballées par le projet et se sont engagées en m'autorisant à vendre leurs produits aux mêmes prix».

 

Pour lancer son site, Camille Girard passe par la campagne de financement Ulule. Mais le Covid-19 a retardé son projet.

Le site devrait être lancé en septembre

«J’ai contacté 68 entreprises productrices de savons, baumes à lèvres ou encore de papiers toilette ou des brosses à dents. Mon objectif, c’est de proposer une trentaine de fournisseurs et environ 500 produits. Le crowdfunding m’apportera les fonds pour acquérir du stock. Plus le montant de la cagnotte est élevé, plus je pourrais acheter de produits.» C’est bien parti puisque le premier palier, de 10.000 € vient d’être dépassé…

Le site devrait officiellement être lancé en septembre et les livraisons devraient partir durant l’été.

Découvrez le projet Simplement français sur Ulule

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?