Environnement Une borne de biodéchets installée place Guichard

C’est place Guichard, devant l’épicerie A la Source, qu’une première borne de biodéchets a été implantée.  Photo Dominique CAIRON
C’est place Guichard, devant l’épicerie A la Source, qu’une première borne de biodéchets a été implantée.  Photo Dominique CAIRON

Les habitants du quartier expérimentent l’installation d’une borne de biodéchets de proximité.

C’est un pari qu’ont fait les Alchimistes. En implantant une borne de biodéchets dans l’épicerie A la Source, place Guichard, ils offrent ainsi la possibilité aux habitants proches de venir déposer leurs déchets alimentaires. « Les composteurs sont gérés par des associations où il faut s’inscrire et la file d’attente est très longue, car elles sont saturées de demandes », explique Arthur Cabeet, des Alchimistes.

Cette expérience de proximité est la première en son genre et a déjà un certain succès. Certes il faut s’inscrire, mais la démarche est une solution pour les personnes souvent seule ou en couple sans enfants : « J’habite tout près et je n’avais pas de solutions pour porter mes déchets alimentaires. Comme j’ai la fibre écologique, je suis contente d’avoir enfin la possibilité de recycler mes déchets », annonce une jeune fille venue à l’inauguration.

Selon les Alchimistes, entreprise solidaire d’utilité sociale (ESUS), spécialisée dans les collectes et le compostage des déchets alimentaires en circuit court, seuls 5 % des ménages peuvent avoir accès à un dépôt de déchets, ce qui représente 30 % des ordures ménagères. L’incinération de ces déchets, gorgés de matières organiques, est peu à peu interdite, et le compost qui nourrit les sols est la solution.

Une épicerie 0 déchet comme partenaire

Ce constat fait, les Alchimistes et l’épicerie A la Source ont noué un partenariat pour implanter une borne devant le magasin, pour lancer ce qui n’est pour l’instant qu’une expérimentation : « La borne doit se trouver à moins de 5 minutes des logements, car il faut déposer ses déchets une à deux fois par semaine. Elle doit donc être accessible et identifiable », expliquent les Alchimistes.

Les adhérents de la borne s’inscrivent en ligne et les déchets seront récoltés deux fois par semaine pour être traités sur un site micro-industriel situé à 15 km. Ce concept pourrait être repris dans d’autres points de l’agglomération, avec des commerces partenaires.

En savoir plus : www.alchimistes.co/mes-biodechets www.alchimistes.co/mes-biodechets

De notre correspondant local, Dominique CAIRON

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?