Economie collaborative À Lyon, Welco innove en proposant les livraisons solidaires et groupées

Le Diggers, bar à chocolat, situé dans la presqu’île de Lyon, participe au concept de livraisons groupées solidaires élaboré par la société lyonnaise Welco.  Photo Progrès /DR
Le Diggers, bar à chocolat, situé dans la presqu’île de Lyon, participe au concept de livraisons groupées solidaires élaboré par la société lyonnaise Welco. Photo Progrès /DR

Quand la récupération de colis entre voisins se transforme en création d’un site de livraisons groupées solidaires : c’est l’idée d’un Lyonnais forcément dans l’air du temps.

Réinventer le point relais chez le particulier : c’est l’idée de Romain Barraud et de sa société Welco fondée en 2018. Partant du constat que 80 % des personnes sont absentes de leur domicile lors du passage d’un transporteur, cet ancien étudiant lyonnais à l’Idrac a co-créé une plateforme qui référence ses voisins disponibles. Une pratique d’économie collaborative, selon lui : « Welco met à disposition des transporteurs une communauté de welkers (récepteur de colis) pour faciliter la livraison, la rendre plus écologique et faciliter la vie des consommateurs qui iront récupérer leurs colis chez des voisins de confiance ».

Un système de livraison vertueux et écologique

En s’associant avec la marque connue C’est qui le patron ? (qui rémunère au juste prix les producteurs), Welco se lance dans la foulée dans les livraisons groupées solidaires :

« Il s’agit de permettre aux consommateurs d’accéder à tous les produits d’un coup (car la grande distribution ne les référence pas tous) et d’aider les commerces de proximité. Ces livraisons groupées solidaires se font via un système de livraison vertueux et écologique qui consiste à rassembler un maximum de commandes sur une palette afin de réduire les couts de livraison. Nous livrons chez un commerce de proximité qui sert de distributeur dans son quartier. Avec ces économies de coût. Une rémunération de 50 à 80 € est reversée aux commerçants qui s’organisent pour réceptionner ces commandes », explique Romain Barraud.

 Welco comptabilise plus de 1 200 pré-commandes, 600 consommateurs livrés et une vingtaine de villes représentées dont Lyon comme ce vendredi 3 juillet 2020 au Diggers, le bar a chocolat situé dans le 1er arrondissement de Lyon.   Photo Progrès /DR
Welco comptabilise plus de 1 200 pré-commandes, 600 consommateurs livrés et une vingtaine de villes représentées dont Lyon comme ce vendredi 3 juillet 2020 au Diggers, le bar a chocolat situé dans le 1er arrondissement de Lyon.   Photo Progrès /DR
 « Ce commerçant qui partage les valeurs de Welco et CQLP (C’est qui le Patron ?) s’est porté volontaire pour cette initiative. Nous allons ainsi pouvoir reverser une contribution au Diggers pour leur engagement et l’aider à travers la crise traversée », explique Romain Barraud, co-fonadteur de Welco.   Photo Progrès /DR
« Ce commerçant qui partage les valeurs de Welco et CQLP (C’est qui le Patron ?) s’est porté volontaire pour cette initiative. Nous allons ainsi pouvoir reverser une contribution au Diggers pour leur engagement et l’aider à travers la crise traversée », explique Romain Barraud, co-fonadteur de Welco.   Photo Progrès /DR
 Welco comptabilise plus de 1 200 pré-commandes, 600 consommateurs livrés et une vingtaine de villes représentées dont Lyon comme ce vendredi 3 juillet 2020 au Diggers, le bar a chocolat situé dans le 1er arrondissement de Lyon.   Photo Progrès /DR  « Ce commerçant qui partage les valeurs de Welco et CQLP (C’est qui le Patron ?) s’est porté volontaire pour cette initiative. Nous allons ainsi pouvoir reverser une contribution au Diggers pour leur engagement et l’aider à travers la crise traversée », explique Romain Barraud, co-fonadteur de Welco.   Photo Progrès /DR

Les consommateurs attendent une semaine à 15 jours, le temps qu’un maximum de clients intéressés se signalent et se greffent à la commande. « C’est une logistique plus lente, mais plus efficace et plus écologique », selon Welco.

Pendant la crise, Welco a transformé temporairement son site pour enregistrer les pré-commandes et gérer la logistique. Une contribution est reversée aux commerçants volontaires pour cette initiative, comme l’a fait dernièrement le bar à chocolat Le Diggers , situé dans le 1er arrondissement de Lyon. Et le succès ayant été au rendez-vous avec plus de mille commandes dans une vingtaine de villes dont Lyon, un site dédié sera lancé en septembre : Le magasin des conso.

S. R.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?