Insolite Il livre Les rues de Lyon au volant de la voiture d’Auguste Lumière

Le dessinateur Céheu auteur du numéro 65  Les Rues de Lyon, a livré ce mensuel de BD 100 % lyonnais,  à des libraires de la ville, avec la Renault Vivastella d’Auguste Lumière.  Photo Progrès /Stéphanie FERRAND
Le dessinateur Céheu auteur du numéro 65 Les Rues de Lyon, a livré ce mensuel de BD 100 % lyonnais, à des libraires de la ville, avec la Renault Vivastella d’Auguste Lumière.  Photo Progrès /Stéphanie FERRAND

Pour célébrer le déconfinement, le dessinateur Céheu, auteur du 65e numéro du mensuel lyonnais de bande dessinée Les Rues de Lyon, a arpenté la ville au volant de la Renault Vivastella d’Auguste Lumière, en partenariat avec le Musée de l’automobile Henri-Malartre, qui fête ses 60 ans cette année.

Tous les mois, Les rues de Lyon , mensuel créé, imprimé et distribué dans la capitale des Gaules, propose de plonger dans un récit complet en bande dessinée sur l’histoire de Lyon en douze pages.

Créé par l’association des auteurs de bandes dessinées lyonnais, l’Épicerie séquentielle, le journal, vendu 3 € le numéro, a un fonctionnement équitable et est 100 % local. Un euro est destiné à l’auteur, un autre au libraire et le dernier est utilisé pour les frais d’impression sur place et d’envoi (de préférence en modes doux).

Tout le travail éditorial est effectué par les membres auteurs de l’association bénévolement.

Pour les non Lyonnais, un abonnement au prix de 36 € l’année est disponible. Chaque numéro est tiré à 3 000 exemplaires minimum.

Mais depuis le 15 mars, les amateurs de 9e art non abonnés n’avaient plus accès à leur revue préférée.

Un tour des libraires

Céheu, dessinateur du numéro 65 (mois de mai), consacré aux débuts de la construction automobile à Lyon, a pris le volant de la Renault Vivastella d’Auguste Lumière, sortie tout droit du Musée de l’automobile Henri-Malartre à Rochetaillée-sur-Saône. Et ce, pour une livraison des Rues de Lyon des mois d’avril (avec la fontaine Bartholdi par Arnaud de Viviès et Jean-Philippe Travard), mai (la course automobile par Céheu) et juin (Jean Moulin, mission à Lyon par Charlotte Rousselle et Mathieu Rebière), à quelques libraires partenaires.

Le cortège, composé de membres de l’Épicerie séquentielle et du Musée Malartre est parti le matin de La BD à la Croix-Rousse, en passant par la Page suivante, la Voie aux chapitres et Bédétik, avant de rejoindre l’Institut Lumière.

www.epiceriesequentielle.com/

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?