Sortir en famille Les vacances sont finies pour les poissons de l’Aquarium

A l’Aquarium de la Mulatière à Lyon, les animations sont supprimées pour ne pas générer de rassemblements devant les bassins. Photo Progrès
A l’Aquarium de la Mulatière à Lyon, les animations sont supprimées pour ne pas générer de rassemblements devant les bassins. Photo Progrès

L'aquarium de Lyon à rouvert ses portes le 4 juillet. Qu’est-ce qui attend les visiteurs? Des animaux en pleine forme et en demande de contacts, assure le directeur Yvan Boulat.

Les bassins de l’Aquarium de Lyon sont accessibles depuis le samedi 4 juillet. Deux nouveaux accès coupe-file sont proposés : le « billet malin » valable un jour (13,50 €) et le « billet liberté » valable 90 jours (15 €). Le port du masque est exigé dès 11 ans et plusieurs distributeurs de gel hydroalcoolique sont à disposition.

Un circuit et un sens de visite seront imposés afin d’éviter les croisements et les retours en arrière. Certains espaces seront temporairement fermés, comme l’amphithéâtre et le snack. Mais, des boissons fraîches seront disponibles à la boutique.

Les animations sont supprimées pour ne pas générer de rassemblement devant les bassins mais une demi-douzaine d’animateurs itinérants seront à disposition pour gérer les flux et apporter des informations sur les bassins et le nourrissage. « Avec la distanciation physique, les visites seront plus qualitatives », assure Yvan Boulat, le directeur. Les visiteurs pourront aussi se procurer un guide de voyage en autonomie à l’accueil.

 Le bébé requin léopard né en début d’année est toujours en quarantaine. Photo Progrès /DR
Le bébé requin léopard né en début d’année est toujours en quarantaine. Photo Progrès /DR

Il n’y a pas que les requins

Et les animaux, comment se portent-ils ? « Pendant trois mois, ils ont été en vacances pour la première fois de leur vie et ils n’ont vu que les soigneurs pendant trois mois. Ceux qui étaient timides et peaux sont devant la glace quand on arrive, ils sont en pleine forme et en demande de contact » observe le responsable.

Le bébé requin dit léopard, né en début d’année , se porte à merveille, mais cette femelle évolue toujours en quarantaine. Elle mesure plus de 50 cm et se nourrit tous les jours d’encornets, de thon et maquereaux, des portions de l’ordre de 25/30 g.

« Le requin mange peu en quantité. À taille adulte, il ingurgite une fois son poids par an » souligne le directeur. Petit conseil du maître des lieux : il n’y a pas que les requins, on peut aussi découvrir les richesses de lacs et des rivières de la région.

 Un bébé raie d’eau douce amazonienne a vu le jour pendant le confinement.   Photo Progrès /DR
Un bébé raie d’eau douce amazonienne a vu le jour pendant le confinement.   Photo Progrès /DR

Pendant le confinement, un bébé raie d’eau douce amazonienne a vu le jour. Il semble que ce soit aussi une femelle, qui se nourrit, elle aussi elle de thon et d’encornets. Elle est aussi en quarantaine pour le moment.

Enfin, le bassin tactile est fermé : impossible, en effet, d’aller caresser poissons et étoiles de mer, quand on a les mains enduites de gel hydroalcoolique.

En juillet et août, l’Aquarium sera ouvert tous les jours de 11 h à 18 h (au lieu de 19 heures, habituellement) avec une fermeture des caisses à 17 h 7 Rue Stéphane-Déchant, La Mulatière. Site : www.aquariumlyon.fr

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?