Culture-Loisirs Théâtre de la Renaissance à Oullins, une saison épique

La légende du Serpent Blanc, l’opéra chinois à Oullins.  Photo Progrès
La légende du Serpent Blanc, l’opéra chinois à Oullins.  Photo Progrès
« Tourniquet », spectacle également accueilli au Théâtre de la Renaissance  Photo Progrès /Oofzos
« Tourniquet », spectacle également accueilli au Théâtre de la Renaissance  Photo Progrès /Oofzos
La légende du Serpent Blanc, l’opéra chinois à Oullins.  Photo Progrès « Tourniquet », spectacle également accueilli au Théâtre de la Renaissance  Photo Progrès /Oofzos

La billetterie du théâtre oullinois est à nouveau ouverte. La nouvelle saison propose des grands textes qui ont marqué l’histoire du théâtre et de la littérature, à voir en famille.

Comme le note Gérard Lecointe, directeur du Théâtre de la Renaissance, dans son éditorial de saison, les temps les plus troublés (comme le sont les nôtres) sont ceux où l’on voit émerger de grands récits, de grands textes et des épopées théâtrales. Alors que la billetterie du théâtre oullinois est à nouveau ouverte, la nouvelle saison propose quelques-uns de ces grands textes qui ont marqué l’histoire du théâtre et de la littérature, à voir en famille.

Parmi ceux-ci, un classique de la comédie de boulevard, «  On purge bébé », de Georges Feydeau, mis en scène par Émeline Bayard (du 8 au 10 octobre). Tandis que l’adaptation du chef-d’œuvre de Voltaire, «  Candide », sera aussi accueillie (du 25 au 27 novembre), mise en scène par le patron de la Comédie de Saint-Etienne, Arnaud Meunier. Et, toujours dans ces grands textes épiques, notez l’adaptation scénique, «  Fracasse ou la révolte des enfants des vermiraux » d’un autre grand roman d’aventures, «  Le capitaine Fracasse » (les 26 et 27 février). Sans compter l’intense version du «  Macbeth » de Shakespeare concoctée par Thierry Bordereau, renommée «  Voyez là le tyran » (du 24 au 26 février).

Des voyages théâtraux…

Est-ce un effet du confinement ? Le théâtre de la Renaissance se tourne vers des horizons lointains. Ainsi l’affiche s’est-elle ouverte au à l’Opéra de Jinhua, le Wuju ; il jouera «  La légende du Serpent Blanc » (du 21 au 23 janvier), chef-d’œuvre du répertoire opératique chinois.

Enfin, avec «  Umami (la quête de l’ultime saveur) » (du 2 au 6 mars), vous pourrez applaudir, la version imaginée par l’autrice Myriam Boudenia, d’une très ancienne fable japonaise, l’Umami…

Théâtre de la Renaissance. 7, rue Orsel. Oullins. 04 72 39 74 91. www.theatredelarenaissance.com

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?