Culture-Loisirs Lyon: à la Croix-Rousse, le théâtre du «monde d’après»

Les Sea Girls, plumes et paillettes à la Croix-Rousse…  Photo Progrès /Simon Gosselin
Les Sea Girls, plumes et paillettes à la Croix-Rousse…  Photo Progrès /Simon Gosselin
Bertrand Belin figure parmi les habitués du Théâtre de la Croix-Rousse.  Photo Progrès /Bastien Burger
Bertrand Belin figure parmi les habitués du Théâtre de la Croix-Rousse.  Photo Progrès /Bastien Burger
« Immortels », à l’affiche du Théâtre de la Croix-Rousse  Photo Progrès /Pierre Grange
« Immortels », à l’affiche du Théâtre de la Croix-Rousse  Photo Progrès /Pierre Grange
Les Sea Girls, plumes et paillettes à la Croix-Rousse…  Photo Progrès /Simon Gosselin Bertrand Belin figure parmi les habitués du Théâtre de la Croix-Rousse.  Photo Progrès /Bastien Burger « Immortels », à l’affiche du Théâtre de la Croix-Rousse  Photo Progrès /Pierre Grange

Anne Meillon et Jean Lacornerie, proposent leur dernière saison à la tête du Théâtre de la Croix-Rousse. Fidèle aux artistes habitués des lieux, musicale et joyeuse.

C’est «  un monde à imaginer » que les codirecteurs du théâtre de la Croix-Rousse, Anne Meillon et Jean Lacornerie, revendiquent dans leur éditorial. Leur ultime saison à la tête de l’institution ne sera pas triste mais joyeuse. Pas de plaquette de saison, pour des raisons écologiques autant qu’économiques, mais un dépliant pratique, qui dévoile vingt-deux spectacles propres à ouvrir l’imaginaire de chacun sur de nouveaux territoires théâtraux. Tout en restant fidèle aux grands axes de programmation déjà développés lors des années précédentes.

De la musique avant toute chose

Le théâtre musical demeure une spécificité croix-roussienne. Ne serait-ce que grâce aux créations du patron. Après «  The Pajama Game » la saison dernière, il confirme son goût (largement partagé par son public) pour les comédies musicales américaines des années 50. Il mettra en scène «  The Music Man » de Meredith Wilson au cours d’un projet participatif avec l’Opéra de Lyon (les 2 et 3 décembre 2020).

Autre projet musical, les Sea Girls, que l’on a vues aux Célestins en 2016, prendront le pouvoir, et la scène de la Croix-Rousse (du 10 au 13 novembre) pour y présenter leur spectacle inspiré de la pièce d’Aristophane «  Lysistrata ». La grève du sexe avec plumes et paillettes aura bien lieu !

On découvrira aussi «  Je suis vous tous (qui m’écoutez) », une création intime : un fauteuil, une guitare et un piano. Et une restitution de l’émission que Denise Glaser avait consacrée à Jeanne Moreau.

Fidélités croix-roussiennes

La compagnie La Cordonnerie, dirigée par Samuel Hercule et Métilde Weyergans, est établie à la Croix-Rousse. Rien de plus naturel que de la retrouver cette année avec un nouveau projet : «  Ne pas finir comme Roméo et Juliette ». Un spectacle qui, comme à l’accoutumée, mêlera cinéma, musique et théâtre. Mais cette fois en partant de l’œuvre de Shakespeare «  Roméo et Juliette » (du 23 au 27 mars 2021).

Juste avant, du 18 au 20 mars, un autre habitué des lieux, le metteur en scène Philippe Vincent viendra présenter sa dernière création «  Immortels ». Un théâtre politique et profond qui prend sa source dans l’histoire dramatique du Rwanda.

On retrouvera également le chanteur Bertrand Belin pour une session live avec les Claviers de Lyon (le 5 novembre). Tandis que la pièce basée sur le roman d’Hector Malot «  Sans famille », mise en scène par le directeur du Théâtre de la Renaissance, Gérard Lecointe, sera accueillie du 2 au 5 février.

Théâtre de la Croix-Rousse. Place Joannès-Ambre. Lyon 4e. 04 72 07 49 49 www.croix-rousse.com

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?