Patrimoine «L’horloge aux Guignols» a quitté la rue de la Poulaillerie pour de bon

La Ville de Lyon a décidé de remettre l’horloge en fonctionnement et de la réinstaller en un lieu plus pertinent. Photo Joël Philippon
La Ville de Lyon a décidé de remettre l’horloge en fonctionnement et de la réinstaller en un lieu plus pertinent. Photo Joël Philippon

Le chantier de restauration de l’horloge Charvet dite «Horloge aux Guignols», acquise par la Ville en 2012, a débuté pour être ensuite installée sur la façade de l’Hôtel de Gadagne.

L’horloge Charvet, du nom de son concepteur, a été acquise par la Ville de Lyon en 2012 pour un montant de 100 000 €. Elle a été construite en 1864 et encastrée dans le mur d’une propriété privée rue de la Poulaillerie à Lyon 2e. Lors de l’achat de cet élément notable du patrimoine lyonnais, la Ville de Lyon a décidé de la remettre en fonctionnement et de la réinstaller en un lieu plus pertinent.

L’horloge Charvet témoigne de l’activité horlogère lyonnaise et présente des figures emblématiques de Lyon et de la place qu’occupe la ville dans les traditions marionnettiques. Des associations de sauvegarde du patrimoine y sont attachées, tout comme de nombreux Lyonnais.

Après des recherches et des propositions, son installation sur la façade de l’Hôtel de Gadagne (place du Petit-Collège) - qui abrite le Musée d’Histoire de Lyon (MHL) et le Musée des Arts de la Marionnette (MAM) - a été votée lors du Conseil municipal du 27 janvier 2020, ainsi que le lancement des études de l’opération. Classé Monument Historique, ce bâtiment a été choisi pour sa pertinence thématique ainsi que pour la visibilité et la fonction d’animation de cet espace public.

Cette opération, d’un montant global estimé à plus de 300 000 € (y compris le coût de l’achat initial), est inscrite dans le 4e Convention Patrimoine Ville/État, présentée au Conseil municipal du 23 septembre 2019. Le coût seul des travaux a été estimé à 170 000 €.

Les travaux se déroulent en deux phases

La première a débuté le 15 juin par la dépose de l’horloge rue de la Poulaillerie pour être transportée dans les ateliers de restauration de l’horloger et les restauratrices de décor et de métal. A la suite, l’entreprise de maçonnerie pourra déposer le cadre pour entreprendre la réfection de l’enduit en partie basse du mur pignon. Ces travaux nécessiteront la pose d’un échafaudage.

La seconde phase se déroulera à partir du mois de septembre pour permettre la mise en place de l’horloge restaurée sur la façade du mur sud de l’Hôtel de Gadagne.

Cette opération sera livrée en janvier 2021.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?