Lyon 7e « Territoires », un nouveau lieu culturel et gourmand à Jean-Macé

L’inauguration s’est tenue ce vendredi 5 juin sur le site SNCF Immobilier de 3 500 m² en présence de David Kimelfeld, président de la Métropole, Myriam Picot, maire du 7e, Benoit Quignon, directeur général de SNCF Immobilier, Sophie Matrat, directrice Immobilière Sud-Est, Romain et Benoit de « Territoires ».  Photo Progrès /Nadine MICHOLIN
L’inauguration s’est tenue ce vendredi 5 juin sur le site SNCF Immobilier de 3 500 m² en présence de David Kimelfeld, président de la Métropole, Myriam Picot, maire du 7e, Benoit Quignon, directeur général de SNCF Immobilier, Sophie Matrat, directrice Immobilière Sud-Est, Romain et Benoit de « Territoires ».  Photo Progrès /Nadine MICHOLIN
Derrière le bar, le jardin de Territoires mis à la disposition par la SNCF se déploie : pelouse, chaises, tables, parasols, transats, propices à la restauration, au repos ou au travail. Photo Progrès/Nadine MICHOLIN
Derrière le bar, le jardin de Territoires mis à la disposition par la SNCF se déploie : pelouse, chaises, tables, parasols, transats, propices à la restauration, au repos ou au travail. Photo Progrès/Nadine MICHOLIN
Ce jardin en plein air couvre une surface de 3 500 m2. Photo Progrès/Nadine MICHOLIN
Ce jardin en plein air couvre une surface de 3 500 m2. Photo Progrès/Nadine MICHOLIN
L’offre de restauration à travers trois containers de cuisine du monde et d’un marché bi-hebdomadaire, va varier toutes les semaines. Photo Progrès/Nadine MICHOLIN
L’offre de restauration à travers trois containers de cuisine du monde et d’un marché bi-hebdomadaire, va varier toutes les semaines. Photo Progrès/Nadine MICHOLIN
Le bar est tenu par Territoires. Photo Progrès/Nadine MICHOLIN
Le bar est tenu par Territoires. Photo Progrès/Nadine MICHOLIN
L’inauguration s’est tenue ce vendredi 5 juin sur le site SNCF Immobilier de 3 500 m² en présence de David Kimelfeld, président de la Métropole, Myriam Picot, maire du 7e, Benoit Quignon, directeur général de SNCF Immobilier, Sophie Matrat, directrice Immobilière Sud-Est, Romain et Benoit de « Territoires ».  Photo Progrès /Nadine MICHOLIN Derrière le bar, le jardin de Territoires mis à la disposition par la SNCF se déploie : pelouse, chaises, tables, parasols, transats, propices à la restauration, au repos ou au travail. Photo Progrès/Nadine MICHOLIN Ce jardin en plein air couvre une surface de 3 500 m2. Photo Progrès/Nadine MICHOLIN L’offre de restauration à travers trois containers de cuisine du monde et d’un marché bi-hebdomadaire, va varier toutes les semaines. Photo Progrès/Nadine MICHOLIN Le bar est tenu par Territoires. Photo Progrès/Nadine MICHOLIN

Ce projet éphémère de cinq mois, du 2 juin au 31 octobre, gratuit, accessible et ouvert à tous, vient d’ouvrir ses portes en plein cœur de Lyon, 97 avenue Jean-Jaurès.

Le contexte de déconfinement arrive à point nommé pour saluer le projet « Territoires » inauguré vendredi 5 juin. Un nouveau lieu de vie et de convivialité où sont mis en avant des producteurs, artisans et cuisiniers locaux mais également des artistes, associations et collectifs du Grand Lyon.

Riverains, visiteurs et acteurs du milieu culturel et gastronomique lyonnais vont se réapproprier ce nouveau quartier de ville et inventer de nouveaux usages et modes d’actions. On peut s’y reposer, se restaurer, travailler et bientôt assister à des événements culturels (musiques, cinéma plein air, expositions ou street-art), dans de bonnes conditions tout en respectant les règles de distanciation en vigueur.

« Un jardin unique ouvert à tous »

À raison d’un investissement de 40 000 €, Romain et Benoit de « Territoires » évoquent l’ADN de ce projet : « Ce n’est pas un énième concept mais un jardin unique ouvert à tous du mardi au dimanche de 9 h à 23 h, six jours sur sept, où tout le monde doit se sentir à l’aise avec une capacité de 600 places, dont 230 places assises. Vous venez, vous profitez. Nous n’avons pas de profil de visitorat. » L’offre de restauration à travers trois containers de cuisine du monde et un marché bihebdomadaire, va varier toutes les semaines. Cet urbanisme transitoire, désigné successivement par Myriam Picot, maire du 7e  arrondissement et David Kimelfeld, président de la Métropole a été vivement salué. D’autant qu’il redonne une âme à des lieux libres et inoccupés.

« Trouver de nouveaux lieux de divertissement et de convivialité »

L’édile a d’ailleurs souligné la fierté d’un arrondissement qui a déjà expérimenté des concepts gourmands comme les Halles du Faubourg , Chromatique au cœur de la Guillotière, prônant les circuits courts et la nourriture locale, ou le site des Usines Fagor-Brant qui accueille des événements culturels. « On mettra toute notre énergie pour continuer à développer ce genre de projet » a promis David Kimelfeld pour qui « l’urbanisme transitoire est une réponse à cette crise. »

Acteur de référence de l’urbanisme transitoire, SNCF Immobilier est à l’origine d’une vingtaine de projets en France. Benoit Quignon, son directeur général qui met à disposition l’emprise avenue Jean-Jaurès, avoue : « Cette démarche est née il y a cinq ans car nombre de nos bâtiments ont perdu leur utilisation. La crise est un accélérateur des enjeux de demain. Il faut trouver de nouveaux lieux de divertissement et de convivialité. On imagine un devenir qui passe par des occupations successives. »

 

« Territoires » est ouvert du mardi au dimanche de 9 h à 23 h, 97 avenue Jean-Jaurès, Lyon 7e.
Comment s’y rendre : Métro ligne B (Gare d’Oullins/Charpennes), T2 (Perrache/Saint-Priest - Bel Air) ou Bus : 35, C4, C7, C12, C14.

Nadine MICHOLIN

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?