Villeurbanne Le centenaire du TNP ne se fêtera pas en novembre

Jean Bellorini, dramaturge et metteur en scène de théâtre, français est directeur du TNP depuis janvier.   Photo Progrès /Louise ALLAVOINE
Jean Bellorini, dramaturge et metteur en scène de théâtre, français est directeur du TNP depuis janvier.  Photo Progrès /Louise ALLAVOINE

Vu le contexte, les incertitudes étaient trop nombreuses pour que la fête puisse se préparer avec sérénité. L’équipe du théâtre, menée par Jean Bellorini, a préféré reporter à l’automne 2021.

En novembre, le public du Théâtre national populaire (TNP) devait découvrir une programmation de grands spectacles, dont l’un venant de Russie, assister à des débats, des rencontres avec des artistes, des écrivains. Il aurait pu aussi rendre hommage aux anciens directeurs et tomber sous le charme de la Troupe éphémère, composée de jeunes amateurs, âgés de 12 à 20 ans et mis en scène par Jean Bellorini, directeur du théâtre depuis janvier.

Les troupes auraient-elles pu passer les frontières ?

Mais ce dernier, dans ce contexte de pandémie mondiale et en accord avec les différents partenaires, a pris la décision de reporter la célébration du centenaire du théâtre. Car « comment être sûr qu’à cette date la vie aura repris son cours habituel ? Comment accueillir des spectateurs dans l’esprit d’un festival ne sachant pas si les restrictions sanitaires seront toujours de rigueur ? Comment être sûr que les troupes invitées pourront passer les frontières ? »

« Fêter les 101 ans, nous permettra d’ouvrir davantage le festival sur l’avenir »

C’était trop d’incertitudes, un trop gros risque à prendre. « Nous décalons à novembre 2021 et en profiterons toute cette année pour affiner le programme. Fêter les 101 ans nous permettra d’ouvrir davantage le festival sur l’avenir du théâtre », souligne le directeur.

Christian Schiaretti, l’ancien directeur du TNP, devait coorganiser cet événement pour un passage de relais en douceur. Mais c’est finalement seul que Jean Bellorini animera cette grande fête. Une opportunité pour lui de montrer aux habitués des lieux et à tous les curieux qu’il souhaite faire du TNP « un théâtre joyeux, populaire et ouvert. »

Christelle LALANNE

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?