Transports Trottinettes en libre service: le rappel à l'ordre de la mairie de Lyon

D'après l'adjoint au maire, force est de constater que les dysfonctionnements se multiplient en termes de stationnement notamment. Photo Progrès /Maxime JEGAT
D'après l'adjoint au maire, force est de constater que les dysfonctionnements se multiplient en termes de stationnement notamment. Photo Progrès /Maxime JEGAT

Au vu des difficultés importantes provoquées par l’usage inapproprié des trottinettes tant au niveau de la circulation de ces engins, que de leur stationnement, Jean-Yves Sécheresse, adjoint au maire, vient de demander aux opérateurs de prendre toute disposition très rapidement pour améliorer la situation.

Sans quoi une demande serait faite au Maire d’interdire ces engins sur l’espace public.

Et d'expliquer que la ville de Lyon accueille sur son territoire, depuis près de deux ans, les trottinettes électriques en libre-service déployées par plusieurs opérateurs. «Si nous soutenons cette nouvelle forme de mobilité qui représente une alternative utile à la voiture individuelle, il est pour autant essentiel que la présence de ces engins dans les rues soit régulée et ne provoque pas de troubles importants et anormaux, écrit-il.

Malgré toutes les mesures mises en place dans le cadre d’un dialogue permanent et l’encadrement juridique par le décret du 23 octobre 2019 et la loi d’orientation des mobilités du 24 décembre 2019, force est de constater que les dysfonctionnements et les doléances des Lyonnais se multiplient dans notre ville.»

Situation intolérable

Il prévient aussi : «Cette situation est d’autant plus intolérable pour les habitants et usagers qui viennent de subir une longue période de confinement et aspirent à se déplacer dans un espace public accueillant. Or, chaque jour, de nombreuses trottinettes jonchent les trottoirs, jetées en travers des cheminements piétons, des circulations sur ces mêmes trottoirs d’engins conduits par de jeunes gens, régulièrement à deux, sont également relevées. Ces comportements ne peuvent plus durer. La Police Municipale est mobilisée pour faire respecter les règles de stationnement et de circulation, et procède à des enlèvements mais cela ne suffit plus à contenir la situation.»

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?