Tendance Une Lyonnaise lance la première marque de collants biodégradables

Après avoir travaillé dans les médias, Sophie Billi-Hardwick, ‘‘Billi’’ pour ses amis lyonnais, a créé à Londres la marque de collants biodégradables Billi London.  Photo Progrès /DR
Après avoir travaillé dans les médias, Sophie Billi-Hardwick, ‘‘Billi’’ pour ses amis lyonnais, a créé à Londres la marque de collants biodégradables Billi London.  Photo Progrès /DR
Marie Bouhier, diplômée du London College of Fashion a rejoint l’aventure en mai 2019.  Photo Progrès /DR
Marie Bouhier, diplômée du London College of Fashion a rejoint l’aventure en mai 2019.  Photo Progrès /DR
La marque propose les premiers collants biodégradables en moins de 5 ans. Des lots de collants et des abonnements aux box de Billi London sont proposés dans les contreparties du crowdfunding.  Photo Progrès /DR
La marque propose les premiers collants biodégradables en moins de 5 ans. Des lots de collants et des abonnements aux box de Billi London sont proposés dans les contreparties du crowdfunding.  Photo Progrès /DR
Après avoir travaillé dans les médias, Sophie Billi-Hardwick, ‘‘Billi’’ pour ses amis lyonnais, a créé à Londres la marque de collants biodégradables Billi London.  Photo Progrès /DR Marie Bouhier, diplômée du London College of Fashion a rejoint l’aventure en mai 2019.  Photo Progrès /DR La marque propose les premiers collants biodégradables en moins de 5 ans. Des lots de collants et des abonnements aux box de Billi London sont proposés dans les contreparties du crowdfunding.  Photo Progrès /DR

Plus de 100 millions de collants sont jetés chaque année en France. Pour remédier à ce fléau, deux jeunes Françaises installées à Londres, dont une Lyonnaise, ont décidé de créer la première marque de collants biodégradables, Billi London et lancent un financement participatif pour soutenir leur projet.

Créée au Royaume-Uni par deux jeunes entrepreneuses françaises, la Bretonne Marie Bouhier et la Lyonnaise Sophie Billi-Hardwick, les collants Billi London, écoconçus et écoproduits en Italie veulent secouer une industrie prisée des femmes mais obsolète et néfaste pour l’environnement.

« C’est venu de ma propre frustration. J’adore porter des collants à motifs mais en 2018, j’ai commencé à prendre de plus en plus conscience de l’impact écologique de l’industrie textile », explique Sophie Billi-Hardwick. « Un matin, j’ai filé mon collant en l’enfilant et c’en était trop. On a accepté le fait que le collant soit un accessoire à usage unique alors qu’il est très polluant. Il est actuellement impossible d’en produire de nouveaux à partir d’anciens car la technologie pour séparer le nylon de l’élasthanne n’existe pas encore sur le marché. On a donc imaginé les premiers collants biodégradables, qui disparaissent en moins de 5 ans. »

Une formule qui accélère la biodégradabilité du nylon

Les collants élégants et sensuels de la marque sont élaborés avec une formule qui accélère la biodégradabilité du nylon, sans altérer sa qualité. Grâce à sa composition chimique particulière, lorsqu’il se retrouve dans un environnement anaérobique, c’est-à-dire en déchèterie, le collant Billi London attire des bactéries qui viennent l’attaquer et le faire disparaître, accélérant ainsi le processus de décomposition.

Du confort de la fibre au design, en passant par le packaging et les conseils d’entretien, rien n’a été laissé au hasard. Sophie Billi-Hardwick poursuit : « Notre collant sera premium mais il risque tout de même de filer. On essaie d’éduquer sur le fait que c’est un accessoire fragile, notamment avec notre guide du collant disponible en ligne. »

Les deux jeunes femmes ont choisi de lancer leur première collection sur Ulule. Le public dispose de 30 jours pour précommander les collants Billi London (25 € le collant, 45 € la box de deux et 88 € pour 2 box). L’objectif est d’atteindre les 250 préventes avant le 14 juin. Les collants seront livrés en septembre.

Par la suite, les collants biodégradables Billi London seront disponibles via un abonnement de box bimestrielle, livrée à domicile, qui contiendra deux paires de collants, une unie et une à motifs (avec coutures).

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?