Initiative Nettoyage : une start-up lyonnaise crée la feuille de passage digitale

Les agents badgent la borne pour signaler leurs nettoyages, l’écran enregistre et affiche l’horaire d’intervention.   Photo Progrès /DR
Les agents badgent la borne pour signaler leurs nettoyages, l’écran enregistre et affiche l’horaire d’intervention.   Photo Progrès /DR
Photo Progrès /DR
Photo Progrès /DR
Photo Progrès /DR
Photo Progrès /DR
Les agents badgent la borne pour signaler leurs nettoyages, l’écran enregistre et affiche l’horaire d’intervention.   Photo Progrès /DR Photo Progrès /DR Photo Progrès /DR

En 2018, la start-up lyonnaise Taqt a créé une feuille de passage digitale qui permet aux agents de signaler leurs nettoyages en badgeant une borne. Cette solution innovante prend tout son sens en pleine crise du Coronarivus.

À l’heure du déconfinement, rassurer les Français est devenu une priorité. Le monde de la propreté, mobilisé pour limiter la propagation du Covid-19, multiplie les procédures de nettoyage et de désinfection. Dans ce contexte, des institutions publiques (le Parlement européen, des hôpitaux, des écoles, des universités) ainsi que des entreprises privées (L’Oréal, Total, Carrefour, Galeries Lafayette, etc.) ont adopté une innovation simple et pragmatique pour rassurer leurs occupants : la feuille de passage digitale.

Si une absence de nettoyage est détectée, une alerte est envoyée

La start-up lyonnaise Taqt contribue à cet engagement en rendant visible, en toute transparence, les interventions et les mesures d’hygiène déployées. «Fini la feuille de passage papier, peu hygiénique et archivée parfois jusqu’à dix ans, explique son inventeur. Nous la remplaçons par un dispositif connecté, simple à installer et autonome trois ans sur piles. Cette solution innovante permet aux agents de signaler leurs nettoyages en badgeant la borne : l’écran se rafraîchit, enregistre et affiche l’horaire d’intervention. La traçabilité étant indispensable pour assurer la qualité des prestations, une alerte est envoyée lorsqu’une absence de nettoyage est détectée. »

« Proposer un monde plus humain, plus connecté et plus efficient »

La start-up Taqt a changé de nom très récemment, à l’origine Agora Opinion, a été créée en 2014 par Bruno Garcia et Claude-Emmanuel Serre (ingénieur). Les deux associés se sont rencontrés lors de leur Master spécialisé en entrepreneuriat, à l’EM Lyon. L’entreprise compte aujourd’hui une équipe de 13 personnes, avec un CA de 1 million d’euros en 2019. La borne (feuille de passage digitale) est commercialisée depuis septembre 2018. Taqt conçoit et fabrique en France des objets connectés innovants d’alertes, de sondage et de suivi de prestations. Ces solutions sont déjà déployées dans plus de 600 grandes entreprises et institutions européennes et américaines, réparties sur plusieurs milliers de sites.

Damien LEPETITGALAND

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?