Economie Villeurbanne: les Ateliers Jouffre s’implantent au Maroc

Une des réalisations des ateliers Jouffre et Scène d’intérieur, au Maroc.  Photo Progrès /Jacques Pepion
Une des réalisations des ateliers Jouffre et Scène d’intérieur, au Maroc. Photo Progrès /Jacques Pepion
Photo Progrès /Jacques Pepion
Photo Progrès /Jacques Pepion
Une des réalisations des ateliers Jouffre et Scène d’intérieur, au Maroc.  Photo Progrès /Jacques Pepion Photo Progrès /Jacques Pepion

Depuis leur création en 1987, les ateliers villeurbannais, spécialisés dans la tapisserie d’ameublement haut de gamme, ne connaissent pas la crise. Après New York, ils s’installent désormais au Maghreb.

Créés en 1987 à Villeurbanne, les Ateliers Jouffre, spécialisés dans la tapisserie d’ameublement haut de gamme, sont labellisés « entreprise du patrimoine vivant ».

Si bien que les plus grands décorateurs internationaux (Philippe Starck, François Zuretti, Alberto Pinto par exemple) les sollicitent régulièrement. Et trois meilleurs apprentis de France et un meilleur ouvrier de France ont déjà été distingués au sein de l’entreprise.

Le respect des métiers d’art et de leurs traditions

Après s’être installés à New-York pour plus de visibilité à l’internationale, les Ateliers Jouffre, qui emploient une équipe de 25 couturiers et possèdent leur propre atelier de menuiserie, viennent d’ajouter une nouvelle corde à leur arc. Ils seront désormais présents au Maroc puisqu’ils viennent d’y racheter « Scène d’intérieur », un atelier tapissier créé en 1990 à Rabat.

Cet atelier, qui a su cultiver la tradition de la tapisserie marocaine et dont l’objectif principal reste de servir les décorateurs marocains, sera désormais en mesure d’accompagner les clients historiques de Jouffre, européens et américains, dans la réalisation de leurs projets au Maghreb et plus largement en Afrique et au Moyen-Orient.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?