Lyon | Solidarité Des objets de sportifs lyonnais vendus aux enchères au profit des HCL

Les sportifs de haut niveau offrent des objets qui seront mis aux enchères en ligne au profit des HCL.  Photo Progrès/Capture d’écran Agorastore
Les sportifs de haut niveau offrent des objets qui seront mis aux enchères en ligne au profit des HCL.  Photo Progrès/Capture d’écran Agorastore

La Ville de Lyon et Agorastore lancent un projet caritatif : une vente aux enchères en ligne des objets offerts par une cinquantaine de sportifs de haut niveau. Tous les fonds récoltés par cette vente organisée du 22 avril au 4 mai, seront intégralement reversés à la fondation des Hospices Civils de Lyon.

S’offrir les baskets d’Amandine Henry, le maillot de Tony Parker, une photo dédicacée de Frédéric Michalak, le ballon officiel de l’Olympique lyonnais féminin, le t-shirt France de Nathalie Pechalat, un maillot dédicacé du FC Barcelone ou encore le casque du meilleur grimpeur du Tour 2019 de Romain Bardet… C’est possible et en plus, c’est pour la bonne cause. Tous ces objets ayant appartenu à des sportifs de haut niveau vont faire l’objet d’une vente aux enchères organisée du 22 avril au 4 mai.

La liste exhaustive est en ligne depuis le 20 avril sur la plateforme Agorastore. L’objectif ? Rassembler des fonds qui seront entièrement reversés à la fondation des Hospices Civils de Lyon (HCL).

L’appel a été lancé par Yann Cucherat, adjoint au maire de Lyon en charge des Sports et des Grands Événements et Youna Dufournet, tous deux anciens gymnastes. « Face à la situation inédite que nous traversons, il me tenait à cœur de soutenir ma ville et les personnes se trouvant en première ligne de cette crise, notamment le personnel soignant des Hospices Civils de Lyon », indique Yann Cucherat.

« Des lots exceptionnels »

Et l’idée séduit. En tout cas, poursuit l’élu, « ça a pris une belle ampleur », car à ce jour, dit-il « une cinquantaine de sportifs lyonnais, français et internationaux m’ont répondu spontanément en offrant un objet lié à leur carrière. Un geste certes symbolique mais synonyme de grande solidarité ».

Pour mettre en place cette vente aux enchères vraiment pas comme les autres, la Ville de Lyon a fait appel à la plateforme Agorastore. Spécialisée plutôt dans la cession de biens professionnels aux enchères en ligne, l’entreprise réalise quelque 100 000 ventes par mois, souligne Olivier Nataf, cofondateur de la société. Société qui a répondu par « un grand oui ». « On avait envie d’agir à notre manière et un peu de façon inédite », dit-il évoquant ici, « des lots exceptionnels ».

Pour s’inscrire : www.agorastore.fr/fondationhcl/

A.DU.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?