Rugby Top 14 : vers une demi-finale LOU - Racing fin août à Gerland

Josua Tuisova et ses coéquipiers pourraient retrouver le Racing, qu’ils ont déjà battu à Gerland (29-20) en demi-finale.  Photo Progrès /Maxime JEGAT
Josua Tuisova et ses coéquipiers pourraient retrouver le Racing, qu’ils ont déjà battu à Gerland (29-20) en demi-finale.  Photo Progrès /Maxime JEGAT

Le Top 14 devrait se terminer à la fin du mois d’août par des demi-finales à Lyon et à Bordeaux, puis une finale au Stade de France, avant de reprendre la saison prochaine dans la foulée le 4 ou le 11 septembre.

Le LOU est bien parti pour disputer une troisième demi-finale d’affilée en Top 14 ! En effet, compte tenu de la nouvelle date de confinement du 11 mai et l’interdiction des rassemblements avec un large public jusqu’à mi-juillet, il semble peu probable que la Ligue retienne l’hypothèse d’une reprise du championnat à la fin du mois de juin et d’une finale le 18 juillet.

LOU – Racing et Bordeaux – Toulon en demies

Selon nos informations, on se dirigerait plutôt vers le scénario d’une phase finale réduite à sa plus simple expression (demies et finale) fin août pour désigner le champion de France 2020. Dans ce cas de figure, La Rochelle, le Stade Toulousain (champion en titre), Clermont et Montpellier, classés respectivement de la 5e à la 8e place, seraient exclus de la course au titre.

Les 21 et 22 août, les demi-finales opposeraient donc le LOU (2e) au Racing (3e) et Bordeaux (1er) à Toulon (4e), selon le classement figé le 1er mars dernier au soir de la 17e journée. Elles n’auraient pas lieu à Nice, mais sur le terrain du club le mieux classé, à Lyon et à Bordeaux. La finale devrait avoir lieu le 28 août au Stade de France, à la veille du départ du Tour de France. Et, dans la foulée, le 4 ou le 11 septembre, commencera la saison suivante…

Avec les effectifs de la saison prochaine

Aux dernières nouvelles, cette phase finale se jouerait de manière incongrue avec les effectifs de la saison prochaine (2020/2021), ce qui priverait par exemple Bordeaux de Radradra, qui s’est engagé pour Bristol, mais permettrait au Racing de récupérer Beale.

Quant au LOU, il ne pourra donc pas compter sur sa 3e ligne emblématique composée de Puricelli (arrêt), Gill, en partance pour le Japon, et Fearns, annoncé à Northampton. En revanche, il accueillera les renforts de quatre joueurs, en l’occurrence le talonneur Taufete’e (Worcester), l’ouvreur Berdeu (Agen), les 3e ligne Fainga’a (Connacht) et Bastareaud (New York). La venue de l’ailier Grosso (Clermont) est aussi attendue.

Si ce scénario est validé à la fin du mois d’avril par l’assemblée générale de la Ligue, et si bien sûr la situation sanitaire le permet, les joueurs du LOU seraient sans doute mis en congés à la sortie du confinement pour un retour à l’entraînement prévu fin juin.

Yves BILLET

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?