Loisirs Et si on fêtait Pâques entre voisins ?

Bertrand Maigre de La Motte "Voisins solidaires Lyon" et Nicolas Rossi, membre du collectif autoroute Duquesne Stop vers une circulation apaisée.  Photo Progrès /Voisins Solidaires
Bertrand Maigre de La Motte "Voisins solidaires Lyon" et Nicolas Rossi, membre du collectif autoroute Duquesne Stop vers une circulation apaisée.  Photo Progrès /Voisins Solidaires

Voilà que Pâques et ses célèbres chasses à l’œuf débarquent dans un monde encore confiné. Faut-il pour autant renoncer à cette tradition ? Pas question. Même en appartement, la chasse peut être ouverte, en mode confiné. L’association « Voisins Solidaires » nous explique comment.

« Chers Voisins, nous n’allons pas nous laisser abattre par la morosité ambiante. La vie continue, même confiné chez soi. Cette année, nous voulons vous proposer de partager Pâques ensemble mais autrement ». Le message est porté par Atanase Perifan, fondateur de la fête des voisins, voisins solidaires et Bertrand Maigre de La Motte, le relais lyonnais. L’idée de l’association ? Lancer une nouvelle initiative de solidarité de proximité entre voisins avec le kit « Pâques Solidaire ».

Un kit rempli de bonnes idées à mettre en place pour faire de cette fête, un moment agréable et sans doute inoubliable pour tous les habitants qui le souhaitent, dans le respect des règles sanitaires. Il est gratuit et chacun peut le télécharger à l’envie.

«Trouver des idées qui nous rassemblent»

Glisser un petit chocolat dans le panier de courses que vous faites pour une voisine âgée, déposer sur le pas de la porte de vos voisins ou dans leur boîte à lettres quelques petits œufs avec un petit mot… Ou encore partager vos recettes, vos trucs, vos astuces notamment pour cuisiner le traditionnel gigot. Voilà quelques pistes proposées. Et que devraient suivre presque à la lettre les habitants d’un immeuble situé à l’angle des rues Duquesne et Foch dans le 6e arrondissement de Lyon.

Déjà mobilisés sur des problèmes de sécurité, de circulation, de pollution et de bruit juste avant les élections, voilà que ces habitants se retrouvent, comme l’indique Bertrand Maigre de La Motte, sur plein d’initiatives, pour lancer des commandes chez les producteurs en commun, ou semer des graines dans la cour pour les pollinisateurs… « On essaye de trouver des idées qui nous rassemblent. Et là, avec le confinement, on a rebondi pour aider les gens à s’organiser, lancer une dynamique de respect du voisin, de solidarité, de proximité » précise l’habitant.

Chasse aux œufs en mode confiné

Dimanche ils ont organisé une animation dans leur immeuble ; des dessins accrochés aux fenêtres, des vidéos projetées sur le mur de la cour intérieure, le tout dans une ambiance musicale….  Sans oublier le clou de la journée, une chasse aux œufs en mode confiné.

Grâce au partenaire Ferrero, associé à l’association Voisins Solidaires et à toutes les initiatives lancées depuis le début de la pandémie, ils ont reçu des œufs en chocolat.

Aline DURET

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?