Covid-19 Le système D des commerçants de proximité

L’équipe des magasins Rue des producteurs a ouvert un marché en ligne afin que les clients puissent continuer à acheter local et à soutenir les petits producteurs.  Photo Progrès /DR
L’équipe des magasins Rue des producteurs a ouvert un marché en ligne afin que les clients puissent continuer à acheter local et à soutenir les petits producteurs.  Photo Progrès /DR

Beaucoup de petits commerces ont dû tirer le rideau mais certains font de la résistance. En proposant du click and colect ou drive piéton. Des plans B qui permettent aux clients de récupérer leur commande sur des créneaux horaires précis.

Les applications « facilitatrices du sans contact »

Beaucoup d’applications n’ont pas attendu le Covid-19 pour faciliter les courses en gagnant du temps et en évitant les files d’attente. Avec la crise sanitaire, elles apparaissent comme évidentes pour éviter de faire des courses dans des endroits confinés. Le site Rapidle dit d’ailleurs avoir enregistré un pic de demandes d’inscriptions de commerçants de 150 % (surtout des boucheries et boulangeries). Et son taux de fréquentation s’est accru de près de 50 %.

La Boulangerie Janna située à Vénissieux est inscrite sur ce site depuis un an et demi : « Même là en temps de crise, ils prennent des nouvelles pour savoir si on peut continuer le click and collect (car beaucoup de boutiques ont fermé) et savoir si on peut proposer la livraison ce qui est justement notre cas… », explique Messica Bouzid, gérante de la boulangerie.

 Le click and collect et la livraison sont possibles à la boulangerie Janna de Vénissieux. Photo Progrès /DR
Le click and collect et la livraison sont possibles à la boulangerie Janna de Vénissieux. Photo Progrès /DR
 Messika et Akim Bouzid (boulangerie Janna de Vénissieux) ont gagné le trophée du meilleur commerce de proximité et innovant aux Trophées du commerce du Progrès. Photo Progrès /Gisèle Lombrd
Messika et Akim Bouzid (boulangerie Janna de Vénissieux) ont gagné le trophée du meilleur commerce de proximité et innovant aux Trophées du commerce du Progrès. Photo Progrès /Gisèle Lombrd

Selon elle, un tel système « rend bien service aux clients car il évite le contact et permet quand même de garder le lien avec les clients ». Même si l’activité s’est considérablement ralentie, dit-elle. Même principe sur l’application ollca.com  : on commande et on peut venir retirer ses achats comme c’est le cas à l’épicerie La Fourmi située dans le 7e  arrondissement de Lyon (retrait à partir du 2 avril) ou Le comptoir de l’Océan situé dans le 6e  arrondissement de Lyon (retrait à partir du 31 mars). Ou encore La Maison Meunier (boucherie charcuterie) à Meximieux.

Selon la société Rapidle, « le click and collect et la livraison en commerce de proximité est adaptée aux petits commerces mais est également adaptée aux marchés ainsi qu’aux agriculteurs qui favorisent le circuit court dans toute la France ». Le site a mis en place un mail dédié (vivonslocal@rapidle.com.) pour les CCI, régions, départements, et villes.

La Ville de Lyon a elle aussi élaboré un système de mise en relation de producteurs, commerçants et clients.

Un marché en ligne pour soutenir les producteurs

 Rue des producteurs permet à leurs clients de venir récupérer leurs paniers ponctuellement dans les magasins qui restent cependant fermés. Photo Progrès /DR
Rue des producteurs permet à leurs clients de venir récupérer leurs paniers ponctuellement dans les magasins qui restent cependant fermés. Photo Progrès /DR

« Consommer local, soutenir les petits producteurs ». Ce slogan est à la base même de Rue des producteurs. Mais dans un tel contexte, il prend d’autant plus tout son sens, selon Nellia, l’une des gérantes.

Après avoir annoncé qu’ils fermaient avec le confinement, Rue des producteurs a mis en place un drive piéton. « Nous avons décidé de rouvrir notre site marchand depuis le mercredi 25 mars ruedesprodcuteurs.fr. Nous proposons moins de produits mais l’essentiel demeure pour que les clients fassent leur marché en ligne : légumes de La Boisse (01), fruits de Charly, viande bio notamment d’Amplepuis, œufs bio de Monsols…, produits laitiers », résume-t-elle.

Les clients peuvent passer commande quatre jours à l’avance dans la rubrique « mon marché en ligne » et retirer leurs paniers dans l’un des deux magasins (créneaux le mercredi et le samedi, voir le site).

"Éviter de faire leurs courses dans des endroits confinés"

« On les mettra à la porte du magasin pour que les gens puissent les récupérer avec la distanciation sociale nécessaire. Ça leur évite de faire leurs courses dans des endroits confinés. Et là, ils ont la fraîcheur du local en plus », commente la jeune femme.

Les deux magasins de Garibaldi et Berthelot restent, pour le moment, fermés à la vente. Concept en plein essor, Rue des producteurs a toujours le projet de monter deux nouveaux magasins (un Cours Lafayette qui devait ouvrir rapidement et un autre prévu sans doute à Confluence).

Sandrine RANCY

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?