Musée des tissus 79 000 visiteurs ont vu l’exposition Yves Saint Laurent

Le catalogue de l’exposition Yves Saint Laurent a été sélectionné pour le Grand prix du livre de mode qui sera remis le 16 avril à Lyon.  Photo Progrès /Richard Mouillaud
Le catalogue de l’exposition Yves Saint Laurent a été sélectionné pour le Grand prix du livre de mode qui sera remis le 16 avril à Lyon. Photo Progrès /Richard Mouillaud

L’exposition Les coulisses de la haute couture à Lyon a fermé ses portes dimanche 8 mars. Prochain grand rendez-vous, en juin, avec l’excentrique Vivienne Westwood.

L’exposition Yves Saint Laurent, Les coulisses de la haute couture à Lyon a attiré 79 000 visiteurs en quatre mois. On s’en doutait un peu, à voir les files d’attente certains jours, rue de la Charité, devant le Musée des Tissus.

De ce bel évènement, il reste un livre catalogue, édité par Libel, illustré de plus de 160 photographies de mode, de textiles et de documents d’archives. Il fait partie des cinq ouvrages nominés pour le 24e Grand prix du livre de mode, qui sera remis le 16 avril à Lyon, par les étudiants de l’université de la mode.

Côté expositions, Saint Laurent cédera la place à l’ébouriffante styliste britannique Vivienne Westwood, du 6 juin au 4 octobre. La collection Lee Price dévoilera son univers grâce à de nombreux prêts privés. Les rapprochements proposés avec une sélection d’œuvres du musée - notamment avec le Pourpoint dit de Charles de Blois, exceptionnellement exposé - évoqueront ses sources d’inspiration.

Robe de cour à la française de 1750, présentée dans l’exposition Compositions dévoilées.  Photo Joël PHILIPPON
Robe de cour à la française de 1750, présentée dans l’exposition Compositions dévoilées. Photo Joël PHILIPPON

Sculptures géantes

Entre-temps, le musée accueillera, du 1er  au 17 avril, les œuvres de (Yvan) Clédat & (Coco) Petitpierre, un couple de plasticiens et metteurs en scène audacieux, qui se produira aussi aux Subsistances. Les deux artistes font des merveilles dans leurs ateliers, comme la réincarnation en sculptures géantes icônes de l’art moderne, parmi lesquels Le Cri d’Edvard Munch, La femme au chat de Fernand Léger ou L’ellipse de René Magritte.

Enfin, en attendant, on peut toujours voir trois expositions actuellement : Le Génie de la fabrique, aux rez-de-chaussée, et Compositions dévoilées et Olivier de Serres, un homme de la Renaissance, au premier étage.

Musée des Tissus, 34 rue de la Charité, Lyon 2e. Ouvert du mardi au dimanche de 10 h à 18 h. Site : www.museedestissus.fr

I.B.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?