Initiative Lyon : Myrtille Monleau occupe les enfants sur la route des vacances

L’offre de Momade, créée par Myrtille Monleau, propose une alternative aux écrans pour occuper les enfants pendant les trajets.  Photo Progrès /Clémence OUTTERYCK
L’offre de Momade, créée par Myrtille Monleau, propose une alternative aux écrans pour occuper les enfants pendant les trajets.  Photo Progrès /Clémence OUTTERYCK

Ingénieure du bâtiment, la lyonnaise Myrtille Monleau a tout quitté pour développer des mallettes nomades destinées à distraire les enfants en voyage ou au restaurant. Une initiative qui intègre des éditeurs et des créateurs locaux.

C'est les vacances ! Avant l’ivresse des premières pistes, pour certains parents débute l’angoisse du voyage. En voiture, en train ou en avion, le trajet paraît toujours beaucoup trop long pour des têtes blondes impatientes. Comment les occuper et rendre plus agréable la route pour tous ?

C’est la question que s’est posée Myrtille Monleau il y a trois ans. Férue de voyages qui a « baigné dans l’univers du jeu depuis toute petite », cette Lyonnaise, mère de deux jeunes enfants, souhaitait trouver une alternative aux écrans pour permettre à Manon et Matisse de jouer en attendant l’atterrissage, le médecin ou leur plat au restaurant. Sa solution : un sac rempli de petites activités à effectuer seul ou en famille, réutilisables à l’envi dans un minimum d’encombrement. « Dès lors qu’on propose un moment de qualité, le trajet se passe forcément bien. » Initialement créées pour son usage personnel, ces “mallettes nomades” font des émules autour de l’ingénieure en bâtiment, qui décide de se lancer dans l’entreprenariat. Momade est née.

Une nouvelle collection de sacs à dos “Made in Lyon”

Le concept : deux kits, un pour les maternelles l’autre pour les primaires, composés chacun de six supports (dés, cartes, livres, jouets en bois…) qui deviennent une vingtaine d’activités adaptées à l’âge, au lieu et au nombre de participants. Pour le développer, Myrtille Monleau s’est rapprochée d’éditeurs afin d’adapter la taille et les règles de jeux déjà existants.

Dans une démarche qu’elle souhaite la plus locale possible, elle a notamment contacté à Oullins les Jeux FK dont elle propose une sélection de cartes à jouer, dans un emballage plus solide spécialement créé pour Momade. Déclinée en sac à dos ou en tote-bag, la mallette se veut également durable. Pas d’activité éphémère, les carnets sont effaçables et les jeux intemporels.

 Les mallettes nomades se déclinent sous forme de sac à dos, de tote-bag ou de trousse.   Photo Progrès /Clémence OUTTERYCK
Les mallettes nomades se déclinent sous forme de sac à dos, de tote-bag ou de trousse.   Photo Progrès /Clémence OUTTERYCK
 Les sacs à dos “Made in Lyon” créés par l’atelier de couture EmerJean.   Photo Progrès /Clémence OUTTERYCK
Les sacs à dos “Made in Lyon” créés par l’atelier de couture EmerJean.   Photo Progrès /Clémence OUTTERYCK
 Les activités comprises dans la mallette “6-8 ans”.   Photo Progrès /Clémence OUTTERYCK
Les activités comprises dans la mallette “6-8 ans”.   Photo Progrès /Clémence OUTTERYCK
 Les activités comprises dans la mallette “3-6 ans”.   Photo Progrès /Clémence OUTTERYCK
Les activités comprises dans la mallette “3-6 ans”.   Photo Progrès /Clémence OUTTERYCK
 Les mallettes nomades se déclinent sous forme de sac à dos, de tote-bag ou de trousse.   Photo Progrès /Clémence OUTTERYCK  Les sacs à dos “Made in Lyon” créés par l’atelier de couture EmerJean.   Photo Progrès /Clémence OUTTERYCK  Les activités comprises dans la mallette “6-8 ans”.   Photo Progrès /Clémence OUTTERYCK  Les activités comprises dans la mallette “3-6 ans”.   Photo Progrès /Clémence OUTTERYCK

Et le pari est gagné : les 250 exemplaires de sa première collection lancée en février 2019 ont été vendus suite à un financement participatif. Depuis, Myrtille Monleau a développé son offre. Elle propose une trousse compacte et vient de lancer une collection de sacs à dos “Made in Lyon” : des créations assemblées à partir de chutes de tissu par l’atelier de couture de l’entreprise sociale villeurbannaise EmerJean , dans le cadre du dispositif Territoire zéro chômeur. Récemment installée à Saint-Fons dans la pépinière d’entreprises La Coursive , Myrtille Monleau propose aux clients métropolitains de récupérer leurs achats sur place afin d’économiser frais de port et impact écologique.

Son rêve désormais : que l’on puisse trouver ses mallettes à disposition dans des hôtels, des avions ou des restaurants.

Les kits sont vendus entre 19 et 60 € sur la boutique en ligne

Clémence OUTTERYCK

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?