Solidarité Offrez une nouvelle vie à vos lunettes grâce aux pharmaciens de Caluire

De gauche à droite, Bernard Carmoin et Hervé Le Tessier devant un bac collecteur d'une pharmacie.  Photo Progrès /Jacques FONTES
De gauche à droite, Bernard Carmoin et Hervé Le Tessier devant un bac collecteur d'une pharmacie.  Photo Progrès /Jacques FONTES

En synergie avec les Lions clubs de Lyon, les pharmaciens de la commune participent à une collecte d’anciennes lunettes destinées à différents pays en voie de développement.

« Depuis la mi-janvier, nos clients sont en mesure de déposer leurs anciennes lunettes dans chacune des pharmacies caluirardes ». Tel est le message qu’a envie de faire passer le président de l’Association des pharmaciens de la commune, Hervé Le Tessier.

Plusieurs mois de salaire pour une paire de lunettes

« Cette opération relève d’une action, conduite par Medico Lions Clubs, le bras humanitaire des Lions de France », confie Bernard Carmoin, membre du Club Lyon doyen. Dans les pays en développement, acheter des lunettes est un luxe puisque leur coût peut représenter plusieurs mois de salaire, quand salaire il y a.

À l’inverse, dans les pays occidentaux, nombreux sont les porteurs de lunettes qui conservent d’anciennes montures n’ayant plus d’utilité. Fort de ce constat, et en s’appuyant sur la générosité de chacun, Medico Lyons Clubs a entrepris cette collecte de lunettes auprès des opticiens, des pharmacies et même dans les mairies pour permettre leur recyclage.

Depuis le lancement de l’opération, Medico Lions Clubs a distribué plus de 5 millions de paires pour un coût unitaire modique.

La marche à suivre

Pour être utilisables, les montures et les verres doivent être en bon état. Les verres progressifs ou pour fort astigmatisme ne sont pas retenus. Les lunettes ainsi écartées sont démantelées et vendues au profit du développement durable.

Cette vente permet d’assurer l’expédition des colis vers les pays receveurs. La distribution y est faite via les Lions Clubs ou des partenaires-relais. Cette collecte durera jusqu’à fin avril.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?