Transports Aéroport Lyon Saint-Exupéry: le parking robotisé gagne du terrain

Le robot voiturier est une plateforme autonome et robotisée qui vient chercher le véhicule dans un box de stationnement et va le garer de façon autonome.  Photo Progrès /Maxime JEGAT
Le robot voiturier est une plateforme autonome et robotisée qui vient chercher le véhicule dans un box de stationnement et va le garer de façon autonome.  Photo Progrès /Maxime JEGAT
Photo Progrès /Maxime JEGAT
Photo Progrès /Maxime JEGAT
Photo Progrès /Maxime JEGAT
Photo Progrès /Maxime JEGAT
Le robot voiturier est une plateforme autonome et robotisée qui vient chercher le véhicule dans un box de stationnement et va le garer de façon autonome.  Photo Progrès /Maxime JEGAT Photo Progrès /Maxime JEGAT Photo Progrès /Maxime JEGAT

Depuis un an, 500 places étaient gérées à l’aide d’une solution robotique. Expérimentation réussie : le programme sera étendu à 2 000 places l’été prochain.

Ils garent votre voiture pour vous. Ils, ce sont les robots de Stanley Robotics déployés sur le parking (P5 +) de l’aéroport Lyon Saint-Exupéry depuis la fin de l’année 2018. Le test, qui concernait 500 places en mars 2019, est concluant. À tel point que le dispositif sera étendu : objectif, 2000 places d’ici l’été 2020.

« Sept robots autonomes fonctionnant en simultané et 28 boxes permettront d’accueillir et de restituer les véhicules », précisent les Aéroports de Lyon dans un communiqué.

Comment ça marche ?

8 000 personnes auraient déjà utilisé ce service. Il faut dire que c'est assez simple. Il suffit de réserver sa place sur le site dédié de l’aéroport. Le jour J, vous déposez votre voiture dans un box avant de sauter dans une navette pour rejoindre votre terminal de départ. Et Stan (le petit nom du robot) s’occupe du reste. Le robot-voiturier bardé d’électronique (scanner 3D, caméras) déplace votre véhicule (en le soulevant légèrement) avant de le stocker sur le parking. Stan est capable de calculer la place optimale pour garer une voiture afin qu’elle soit facilement récupérable, en intégrant, entre autres données, les informations liées au voyage.

Pour récupérer votre voiture, rendez-vous à l’un des boxes, où vous devrez à nouveau scanner votre réservation pour reprendre votre véhicule préparé en amont.

Quels avantages ?

Pour la plateforme, c’est un gain de place indéniable. Le robot « réduit l’emprise au sol en permettant à terme de créer 50 % de places supplémentaires sur la même superficie grâce à la densification du stationnement et au stationnement multi-files », assurent les aéroports de Lyon.

Ce dispositif permet aussi de diminuer les émissions de gaz d’échappement avec moins de véhicules qui tournent pour chercher une place. Aéroports de Lyon avance une économie de 100 tonnes de CO 2 pour 2 000 places opérées par des robots.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?