Transports Trottinettes à Lyon : Lime lance le premier abonnement

Lime est l’opérateur qui déploie aujourd’hui le plus de trottinettes à Lyon. Photo Progrès/Frédéric CHAMBERT
Lime est l’opérateur qui déploie aujourd’hui le plus de trottinettes à Lyon. Photo Progrès/Frédéric CHAMBERT

Présente à Lyon depuis septembre 2018, la société américaine est le premier opérateur à proposer un abonnement -hebdomadaire- à ses utilisateurs. Le LimePass a été lancé le 13 janvier.

Avec quatre opérateurs, les trottinettes en free-floating sont désormais bien implantées à Lyon. Elles le sont tellement bien que la Ville de Lyon a décidé au 1er septembre de n’en conserver que deux, celles qui correspondront le mieux aux besoins des utilisateurs. Et parmi ces besoins -au moins pour les Lyonnais qui les utilisent fréquemment- la question d’un abonnement revenait fréquemment.

C’est finalement Lime, premier opérateur à s’être installé sur Lyon en septembre 2018, qui a dégainé le plus rapidement en ce domaine.

Le 13 janvier à Lyon, mais également à Paris et dans toute l’Europe, la même offre, disponible depuis l’application : le LimePass.

Cette formule propose, pour 5,99 euros par semaine, le déblocage illimité de la trottinette pendant sept jours consécutifs, sans tacite reconduction.

Les minutes parcourues, à 0,22 €/minute, restent à la charge de l’utilisateur.

La semaine, un choix plébiscité par les utilisateurs

« Nous avons fait des tests aux Etats-Unis, proposant des abonnements quotidiens, hebdo et bihebdomadaires. C’est clairement le choix de la semaine qui a été plébiscité et l’offre a été mise en place là-bas en décembre dernier », explique Antoine Bluy, responsable de Lime à Lyon.

« Cette tarification est un service cohérent pour les Lyonnais : elle répond aux besoins de ceux qui utilisent nos trottinettes quotidiennement pour aller travailler. L’offre est également intéressante pour ceux qui utilisent ce mode de transport trois à quatre fois par semaine : ils pourront intensifier leur utilisation ».

Cette offre démontre également le choix stratégique de la marque de se recentrer vers les marchés rentables : Lime vient de quitter une douzaine de grandes villes outre-Atlantique (Atlanta, Phoenix, San Diego et San Antonio mais aussi Rio, Lima ou Buenos-Aires), ainsi que Linz en Europe.

David TAPISSIER

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?