Rhône Fréquentation dans les cinémas rhodaniens : ça repart à la hausse en 2019

Avec plus d'1 million d'entrées et 17,61% de parts de marché, en 2019, le Pathé Carré de Soie reste le premier cinéma du Rhône. C'est même le 13e plus important de France, en termes de fréquentation, et le 6e en régions.  Photo Progrès /DR
Avec plus d'1 million d'entrées et 17,61% de parts de marché, en 2019, le Pathé Carré de Soie reste le premier cinéma du Rhône. C'est même le 13e plus important de France, en termes de fréquentation, et le 6e en régions.  Photo Progrès /DR

Après une année 2018 en berne, les chiffres ont repris des couleurs tant à l’échelle nationale que locale. Qu’on se le dise : en 2019, il y a eu plus de spectateurs dans les salles obscures, et pas que pour les blockbusters. État des lieux.

213,3 millions de spectateurs en France

C’est officiel. Le CNC (Centre national du cinéma et de l’image animée) vient de publier les chiffres de fréquentation dans les cinémas de l’Hexagone. Et les résultats sont encourageants. Après une année en berne, en 2018 (-4,30 %) , les chiffres sont repartis à la hausse.

En 2019, 213,30 millions de spectateurs se sont rendus dans les salles obscures, soit +6 % par rapport à 2018. C'est le deuxième plus haut niveau, depuis 53 ans.

Les raisons, selon le CNC ? L’offre de films (notamment Le Roi Lion et ses 10 millions d'entrées), l’ouverture de nouveaux cinémas (30 pour 165 nouveaux écrans), l’extension de 12 établissements existants (pour 23 nouveaux écrans), des rénovations, des innovations technologiques, le tout pour plus de 260 millions d’euros d’investissements…

À l’heure des sites de films et séries à la demande, c’est le nouveau nerf de la guerre pour attirer le public vers le grand écran.

Plus de 6 millions sur le Rhône

Les salles du Rhône surfent sur cette vague haussière en affichant un +4,29 % général, avec 6 437 201 spectateurs contre 6 172 421 en 2018.

Le CGR Villefranche change la donne

Ouvert en novembre 2017, le CGR de Villefranche (il est doté d'une salle ICE et une autre en dolby) affiche près de 400 000 spectateurs en 2019 (399 905) contre un peu plus de 330 000 en 2018.

Cette ouverture impacte légèrement les salles du nord du département en grignotant des parts de marché.

Cela ne crée pas de déséquilibre, non, mais il faudra désormais compter avec lui.

Les salles d’art et d’essai tirent toujours leur épingle du jeu

D’une manière générale, les salles d’art et d’essai poursuivent sur leur lancée. En 2018, déjà, les Cinémas Lumière (ex-CNP Terreaux, Bellecour et Fourmi Lafayette) et le Comoedia avaient été épargnés par la baisse générale.

Les premiers ont augmenté leurs parts de marché d’un peu plus de 19 % et gagné près de 40 000 spectateurs (244 404 au total en 2019). Le second a attiré 408 383 personnes contre 386 254, en 2018. Comme quoi, sur les terres des frères Lumière, on reste cinéphile.

Une preuve de plus ? En 2019, la 11e édition du Festival Lumière a connu une fréquentation record et une augmentation de près de 10% d'entrées en salle avec un taux moyen de remplissage de 90%.

Pathé Carré de Soie en tête

Avec plus d’1 million de spectateurs (1 133 667 exactement), le Pathé Carré de Soie reste le leader sur le Rhône. C’est même le 13e cinéma français (il était 15e en 2018) et le 6e en régions (il était 7e en 2018).

Une nouvelle salle IMAX (et sa 4DX installée depuis 2017 ) à Vaulx-en-Velin, la 4DX et l’ écran Onyx de Bellecour , la Dolby premium de Vaise… La politique d’innovation technologique du groupe semble porter ses fruits car ses trois structures sont reparties à la hausse en 2019. Le nerf de la guerre, on vous dit.

 En mars 2019, le Pathé Bellecour ouvrait une salle dotée d'un écran Onyx. Du coup, dans la cabine, armoire de son et projecteurs ont évolué.   Photo Progrès archives 2019 /DR
En mars 2019, le Pathé Bellecour ouvrait une salle dotée d'un écran Onyx. Du coup, dans la cabine, armoire de son et projecteurs ont évolué.   Photo Progrès archives 2019 /DR

Le CGR Brignais en seconde place

Le multiplexe indépendant de Brignais (doté d’une salle premium ICE) se confirme à la seconde place du Rhône avec 837 662 spectateurs (contre 807 440 en 2018). Et repart, lui aussi, à la hausse, après une année 2018 en berne.

UGC Confluence en légère baisse

Dans ce contexte haussier, seule l’UGC Confluence affiche une très légère érosion de sa fréquentation avec 2 356 spectateurs en moins. Il reste cependant dans le tiercé de tête. Les UGC Part-Dieu (qui ouvrira un 18 salles en 2021), Astoria et Cité Internationale, eux sont repartis à la hausse.

C.B.

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?