INITIATIVE "Bon Réveil", le concept lyonnais pour bien démarrer la journée

Lucas et David, mais aussi Killian lors de ses vacances, livrent les paniers petits déjeuners.  Photo Progrès /David TAPISSIER
Lucas et David, mais aussi Killian lors de ses vacances, livrent les paniers petits déjeuners. Photo Progrès /David TAPISSIER
Un service aux particuliers eu aux entreprises. Photo Progrès/David TAPISSIER
Un service aux particuliers eu aux entreprises. Photo Progrès/David TAPISSIER
Lucas et David, l’équipe lyonnaise de Bon réveil. Photo Progrès /David TAPISSIER
Lucas et David, l’équipe lyonnaise de Bon réveil. Photo Progrès /David TAPISSIER
Lucas et David, mais aussi Killian lors de ses vacances, livrent les paniers petits déjeuners.  Photo Progrès /David TAPISSIER Un service aux particuliers eu aux entreprises. Photo Progrès/David TAPISSIER Lucas et David, l’équipe lyonnaise de Bon réveil. Photo Progrès /David TAPISSIER

Apprenti pâtissier, photographe, puis majordome en Angleterre, David Chanel propose désormais de réveiller les Lyonnais de la meilleure manière : en leur apportant le petit-déjeuner grâce à Bon Réveil…

Lyon, Grenoble en 2017 et désormais Antibes et Cannes depuis 2018… David Chanel ne s’arrête plus et lorgne déjà vers d’autres villes du sud de la France pour proposer ses services de petits-déjeuners à domicile pour les particuliers mais également brunchs aux entreprises. Et pourtant, que de chemin parcouru par ce Lyonnais qui a lancé son idée en 2011, en auto-entrepreneur ! « Mon parcours n’est guère traditionnel » précise l’entrepreneur le sourire aux lèvres. « Pas d’école de commerce, je suis un vrai épicurien passionné de voyages et d’expériences ».

À 16 ans, il débute un CAP de pâtisserie à Bourg-en-Bresse « parce que j’aimais les gâteaux ». Mais les fabriquer, ce n’est pas la même chose. Passionné de photographie il enchaîne sur un autre CAP à la SEPR à Lyon. Mais complexé et frustré d’être autodidacte, il décide à 21 ans de partir en Angleterre pour être majordome d’un riche homme d’affaires. Une expérience riche qui le libère en anglais et lui apprend les codes de la haute société, lui qui venait d’un milieu rural. « Ça m’a surtout donné envie de voyager et je suis parti direction l’Australie. Un voyage d’apprentissage, riche en rencontre et une nouvelle fois en expériences ».

Le buzz en 2011 avec les gants blancs

À 25 ans, la culture européenne lui manque. Lyon lui paraît être un excellent compromis. Il commence également à réfléchir sur l’opportunité qui pourrait lui permettre de mettre à profit ses différentes expériences. Il découvre un service de petits-déjeuners à Paris et à Nice. « Je voulais que le côté majordome avec une attention particulière pour le client ressorte, que l’humain soit au cœur du concept : un réveil en douceur… grâce au petit-déjeuner ! »

En 2011, à la création de son entreprise Bon réveil, il fait le buzz à Lyon , servant toujours en gants blancs. Mais au bout de deux ans, il ne parvient toujours pas à sortir un salaire. « J’allais tout balancer et en repartant dans le sud pour redevenir majordome, j’ai discuté avec une personne lors d’un covoiturage. Chef d’entreprise, il m’a aidé à tout remettre à plat et à prioriser et professionnaliser mon projet. D’ailleurs Patrick Rozan est désormais associé au projet ».

Un service aux particuliers eu aux entreprises, livré dans des emballages biodégradables Photo Progrès /David TAPISSIER
Un service aux particuliers eu aux entreprises, livré dans des emballages biodégradables Photo Progrès /David TAPISSIER

Prestation haut de gamme

En 2014, Bon réveil se professionnalise se transforme en SARL et fait le choix du petit-déjeuner haut de gamme. Uniquement des produits sélectionnés en circuit court et fait maison (lire par ailleurs). Il privilégie également l’environnement avec des emballages bio-dégradables et livre via des véhicules d'autopartage Citiz Mais surtout, de la relation, de l’humain. Et ça marche ! Les entreprises lui font confiance, et il fidélise progressivement sa clientèle avec un panier moyen impressionnant de 45 €.

Désormais, en compagnie de Lucas, il livre de 7 heures à 19 heures, petits-déjeuners et brunchs, cocktails et buffets. Cinq salariés en tout permettent le service vers d’autres villes. « Notre local est situé à Lyon, à côté de celui de Baguette à bicyclette, qui fait comme nous… mais vers d’autres cibles. C’est une saine émulation » conclut-il.

Bon réveil - 69 rue Masséna à Lyon 6e. Tél. : 06 69 94 97 76. Site internet : https://www.bonreveil.fr/

Produits locaux et circuits courts

Photo David TAPISSIER
Photo David TAPISSIER

Plus que d’être tourné vers le bio, "Bon réveil" a fait le choix du circuit court.

Voire très court avec les deux boulangeries partenaires à quelques centaines de mètres ! Les boulangeries Malatier et Chez Thomas dans le 6e, le torréfacteur lyonnais Mokxa, les produits laitiers de la Mère Richard, mais aussi les confitures d’Annie, vice-championne du monde en 2018 en provenance de Romanèche-Thorens et les jus de fruits Ogier, de Seyssuel et les tartes et quiches de son voisin restaurateur, ChaisRomain.

David TAPISSIER

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?