LYON Hiba Delorme, boulangère: «Il règne à Monplaisir une douceur de vivre»

Hiba Delorme présente ses fameux macarons.  Photo Progrès /Laurence PONSONNET
Hiba Delorme présente ses fameux macarons. Photo Progrès /Laurence PONSONNET

Elle a créé à Lyon deux boulangeries: l’une en face des Halles Paul-Bocuse, l’autre dans le quartier de Monplaisir. Hiba Delorme évoque ce quartier où les frères Lumière ont inventé le cinéma.

Depuis quand travaillez-vous dans le quartier Monplaisir?

« J’ai créé ma boulangerie, avenue des Frères-Lumière, en 2015. Ce quartier est un village en plein cœur de Lyon, qui a beaucoup évolué. La clinique de Monplaisir a été démolie pour laisser place à un immeuble d’habitation. Depuis dix ans, pendant la période des fêtes, la patinoire des Lumières est installée place Ambroise-Courtois. Et la ligne 4  du tramway, avec son arrêt Colbert, a facilité l’accès à l’avenue des Frères Lumière. »

Avez-vous un souvenir particulier dans votre quartier?

« Nous avons eu le plaisir d’avoir comme cliente l’actrice et réalisatrice Josiane Balasko. Très sympathique, elle a apprécié nos macarons. »

Quels sont les avantages du quartier?

« L’avenue des Frères-Lumière est très bien entretenue. Avec ses immeubles de petite hauteur, il règne dans ce quartier résidentiel une douceur de vivre. Ses commerces de proximité pourraient permettre de vivre là en semi-autarcie. La ligne D du métro dessert très bien ce quartier. Quant au musée des Frères-Lumière, il est une sorte de repère. »

Et ses inconvénients?

« La circulation sur l’avenue est devenue très compliquée aux heures de pointe depuis qu’elle est passée de deux à une voie de circulation, alors qu’il y a peu de deux roues sur la nouvelle piste cyclable. Et le prix du stationnement est trop élevé. »

Quels sont vos endroits préférés?

« Pour boire un café, je vais à L’Industrie , en face du musée, les joueurs de pétanque donnent au lieu un petit air de vacances. Comme je fais de la restauration boulangère, je mange sur le pouce le midi mais je me rattrape le week-end en allant déjeuner à Chasselay chez Guy Lassausaie. Pour flâner, je recommande l’avenue des Frères-Lumière pour regarder les vitrines et faire une halte dans une authentique librairie de quartier au n° 45. »

Quand vous sortez de ce quartier, où aimez-vous vous rendre à Lyon?

« Dans la Presqu’île pour son architecture haussmannienne et ses belles boutiques. »

Maison Delorme : 44, rue des Tuiliers (Lyon 8e ) et 68, rue de Bonnel (Lyon 3e ).

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?