Gastronomie Food Traboule et MiHôtel : J-1 avant ouverture

De gauche à droite : Nathalie Grynbaum, co-fondatrice de MiHotel, Ludovic Mey (Food Traboule) et Stéphanie Marquez-Boucetla co-fondatrice de MiHôtel.  Photo Progrès /Joel PHILIPPON
De gauche à droite : Nathalie Grynbaum, co-fondatrice de MiHotel, Ludovic Mey (Food Traboule) et Stéphanie Marquez-Boucetla co-fondatrice de MiHôtel.  Photo Progrès /Joel PHILIPPON

À un jour de l’ouverture, visite dans les coulisses de MiHôtel by La Tour Rose et Food Traboule.

Fermé pour restauration depuis avril 2018, l’immeuble La Tour Rose rouvrira ses portes le 15 janvier. Propriété de la SACVL, ce site en terrasses situé au cœur du quartier Renaissance a bénéficié d'une véritable cure de jouvence.

Il accueillera désormais dans un cadre renouvelé mais toujours plein de cachet et de charme, les suites connectées Mi Hôtel by La Tour Rose fondées par Nathalie Grynbaum et Stéphanie Marquez-Boucetla déjà présentes à Lyon. Il accueillera également le Food Traboule à la Tour Rose emmené par le couple Tabatha et Ludovic Mey.

Le lieu a gardé son cachet et le revêtement à la chaux des murs extérieurs opéré par l’entreprise Roche est fidèle à ce patrimoine d’exception. Les jardins ont été conservés avec leurs cyprès et vont être réinventés par le paysagiste Jean-Baptiste Lainé.

Nathalie Rives, styliste d’intérieur qui signe l’aménagement et la décoration observe : « Dans ce lieu, on traverse les époques passant des Médicis aux années 40-50. On se sert du lieu. Il sert le concept de MiHôtel des suites connectées. »

L’idée pour MiHôtel, étant de proposer une collection de suites qui donne envie aux clients de revenir. Terracota, Ocre, Ebène, Aqua verde, Bianca : chaque suite a un nom et ouvre sur un univers.

 Nathalie Rives l’architecte et styliste d’intérieur signe la décoration et l’aménagement du lieu. Photo Progrès /Joel PHILIPPON
Nathalie Rives l’architecte et styliste d’intérieur signe la décoration et l’aménagement du lieu. Photo Progrès /Joel PHILIPPON
 Le site a subi une cure de jouvence bienvenue.   Photo Progrès /Joel PHILIPPON
Le site a subi une cure de jouvence bienvenue.   Photo Progrès /Joel PHILIPPON
 Le chantier a démarré en mai 2018.   Photo Progrès /Joel PHILIPPON
Le chantier a démarré en mai 2018.   Photo Progrès /Joel PHILIPPON
 Entre Fouvière et Saint-Jean les clients de Mi Hôtel pourront profiter du Vieux-Lyon en toute intimité.   Photo Progrès /Joel PHILIPPON
Entre Fouvière et Saint-Jean les clients de Mi Hôtel pourront profiter du Vieux-Lyon en toute intimité.   Photo Progrès /Joel PHILIPPON
 Les artisans s’activent avant l’ouverture prévue le 15 janvier.   Photo Progrès /Joel PHILIPPON
Les artisans s’activent avant l’ouverture prévue le 15 janvier.   Photo Progrès /Joel PHILIPPON
 Des suites MiHôtel pensées comme des cocons de bien-être.   Photo Progrès /Joel PHILIPPON
Des suites MiHôtel pensées comme des cocons de bien-être.   Photo Progrès /Joel PHILIPPON
 Des suites connectées revisitées avec goût.   Photo Progrès /Joel PHILIPPON
Des suites connectées revisitées avec goût.   Photo Progrès /Joel PHILIPPON
 Le site a gardé son côté labyrinthe.   Photo Progrès /Joel PHILIPPON
Le site a gardé son côté labyrinthe.   Photo Progrès /Joel PHILIPPON
 Les suites Mihotel prennent place dans le bâtiment. En bas, on aperçoit un bout de la verrière du Food Traboule.   Photo Progrès /Joel PHILIPPON
Les suites Mihotel prennent place dans le bâtiment. En bas, on aperçoit un bout de la verrière du Food Traboule.   Photo Progrès /Joel PHILIPPON
 Chez MiHotel, le chic se glisse dans le détail.   Photo Progrès /Joel PHILIPPON
Chez MiHotel, le chic se glisse dans le détail.   Photo Progrès /Joel PHILIPPON
 Nathalie Rives l’architecte et styliste d’intérieur signe la décoration et l’aménagement du lieu. Photo Progrès /Joel PHILIPPON  Le site a subi une cure de jouvence bienvenue.   Photo Progrès /Joel PHILIPPON  Le chantier a démarré en mai 2018.   Photo Progrès /Joel PHILIPPON  Entre Fouvière et Saint-Jean les clients de Mi Hôtel pourront profiter du Vieux-Lyon en toute intimité.   Photo Progrès /Joel PHILIPPON  Les artisans s’activent avant l’ouverture prévue le 15 janvier.   Photo Progrès /Joel PHILIPPON  Des suites MiHôtel pensées comme des cocons de bien-être.   Photo Progrès /Joel PHILIPPON  Des suites connectées revisitées avec goût.   Photo Progrès /Joel PHILIPPON  Le site a gardé son côté labyrinthe.   Photo Progrès /Joel PHILIPPON  Les suites Mihotel prennent place dans le bâtiment. En bas, on aperçoit un bout de la verrière du Food Traboule.   Photo Progrès /Joel PHILIPPON  Chez MiHotel, le chic se glisse dans le détail.   Photo Progrès /Joel PHILIPPON

La réservation des neuf premières suites disponibles a démarré en ligne sur le site mihotel.fr pour des nuitées disponibles à partir du 20 janvier 2020. Nathalie Rives a soigné les suites avec une déco ponctuée d’objets vintage et de beaux double rideaux signés du Milanais Dedar, du Français Pierre Frey.

Cela se précise aussi pour le Food Traboule à la Tour Rose. C’est l’effervescence en coulisses mais vous ne verrez pas de photos.

Sur trois niveaux et quelque 660 m² dans une atmosphère cosy chic et chaleureuse, douze chefs déjà implantés à Lyon proposeront leur cuisine de 11 à 23 heures du mardi au dimanche. 7 salles, 7 ambiances, un coffee-shop, deux bars, pour un lieu engagé et éco responsable qui veut tendre vers le zéro déchet. Un food court made in Lyon, avec 240 places assises et de la cuisine de qualité réalisée à partir de produits frais valorisant les circuits courts.

Food Traboule- La Tour Rose 22 rue du Bœuf Lyon 5e Tél. 04 87 91 55 33.

Marie-Christine PARRA

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?