THEATRE Caroline Loeb: «Il y a une profondeur philosophique chez Sagan!»

Caroline Loeb incarne Françoise Sagan à la Comédie Odéon.  Photo Progrès /Richard Schroeder
Caroline Loeb incarne Françoise Sagan à la Comédie Odéon.  Photo Progrès /Richard Schroeder

Pour Caroline Loeb, ce n’est plus la ouate mais Françoise Sagan. Elle évoque l’auteure de «Bonjour tristesse» dans un spectacle inspiré par son live de souvenirs «Je ne renie rien». Entretien avec la comédienne/chanteuse.

Comment est née l’idée de votre spectacle «Françoise par Sagan»?

"On m’a offert le livre de Françoise Sagan, «  Je ne renie rien » (éditions Stock, N.D.L.R.). Je l’ai dévoré, j’ai eu un véritable coup de foudre. J’ai tout de suite eu l’intuition que ce pourrait être un excellent monologue de théâtre. C’est intelligent, drôle, mais aussi très profond. Je ne savais pas qu’il y avait autant de profondeur chez Sagan. Il y a chez elle une vraie dimension philosophique qui m’a touchée de façon intime."

Vous vous êtes alors mise en relation avec Alex Lutz pour qu’il fasse la mise en scène?

"Non, j’étais déjà en contact avec lui. Il a mis en scène mon dernier spectacle sur George Sand, « George Sand, sa vie, mon œuvre ». D’ailleurs Sagan était déjà présente dans ce spectacle, je disais : « George Sand c’était la Madonna, la Sagan de son époque ». Quand je lui ai dit que j’avais acquis les droits pour faire un spectacle à partir du livre, il m’a dit tout de suite : « Je te mets en scène ! »."

Comment s’est passé le travail d’adaptation?

"D’une manière très évidente : j’ai enlevé les passages qui me touchaient moins. J’ai gardé les choses qui étaient pour moi les plus importantes, de façon à ce que le spectacle tienne en une heure dix."

Vous avez cherché une ressemblance dans l’allure avec Françoise Sagan?

"C’est ce que voulait Alex Lutz. J’ai une perruque sur le modèle de la coupe de cheveux de Sagan. Et le travail sur la lumière fait que très vite les spectateurs la voient elle et m’oublient moi. Il ne s’agit pas d’une imitation mais de l’évoquer par des petits détails sur la voix, sur l’attitude… Je ne voulais pas parler comme elle parce que les gens, souvent, ne comprenaient rien à ce qu’elle disait. Une grande photographe qui avait photographié Sagan m’a envoyé un texto après le spectacle pour me dire : «  Merci ! J’ai enfin compris ce qu’elle disait ! ». Je suis admirative de ce la façon dont Sylvie Testud a interprété Sagan (dans le film «  Sagan » réalisé par Diane Kurys, sorti en 2008, N.D.L.R.). Mais mon interprétation est complètement différente."

Vous avez délaissé la chanson pour la scène?

"Au contraire, Sagan m’a ramenée à la chanson ! Quand j’ai commencé à jouer ce spectacle sur elle, on m’a envoyé un coffret de chansons qu’elle avait écrites. Elles m’ont tellement plu que j’ai décidé d’en faire un disque, «  Comme Sagan », et un spectacle de cabaret, «  Chiche ! » que je jouerai à l’Odéon le 26 janvier."

Françoise par Sagan, du 7 au 25 janvier, du mardi au samedi à 21 heures, tarifs à partir de 16, 50 € ; « Chiche », dimanche 26 janvier à 17 heures, tarifs à partir de 19, 50 €, Comédie Odéon. 6, rue Grolée, Lyon 2e. 04 78 82 86 30, http://www.comedieodeon.com

De la ouate à Sagan…

"Chiche !", spectacle musical de Caroline Loeb, également inspiré par Françoise Sagan, à la Comédie Odéon, le 26 janvier.  Photo Progrès/DR
"Chiche !", spectacle musical de Caroline Loeb, également inspiré par Françoise Sagan, à la Comédie Odéon, le 26 janvier. Photo Progrès/DR

Caroline Loeb le dit elle-même quand on évoque l’incontournable tube des années 80, C’est la ouate  : « Je ne peux pas en vouloir aux gens qui m’identifient encore à cette chanson. Mais je les invite à découvrir ce que je fais maintenant aussi bien au théâtre qu’en chansons, mes deux passions ».

Le théâtre, c’est Françoise par Sagan , où elle interprète un monologue, tiré du livre de Françoise Sagan  Je ne renie rien , dans lequel l’écrivaine se révèle avec toute sa tendresse, son intelligence féroce et son humour subtil. Et la chanson c’est encore Sagan avec le disque, Comme Sagan , inspiré de chansons écrites par l’auteure de Bonjour tristesse. Caroline Loeb réunit même chansons et théâtre dans Chiche ! , nouveau spectacle musical où elle alterne chansons inspirées par Sagan et récit de moments de sa propre vie, qu’elle décrit comme « punks ».

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?