HUMOUR Stan au Complexe du rire: un volcan de culture

Stan, un volcan de culture au Complexe.    Photo Progrès /Christine COQUILLEAU
Stan, un volcan de culture au Complexe.  Photo Progrès /Christine COQUILLEAU

Original

Dans la pléthore d’humoristes que l’on peut voir sur scène et à la télé ou entendre à la radio, Stan, de son vrai nom Christophe Carotenuto, a réussi à éviter les formatages. Outre ses activités de comédien, (il a été formé au Conservatoire de Marseille et a joué au théâtre et dans de nombreux films, dont Les Tuche ), il a derrière lui une belle carrière d’humoriste, récompensé par de nombreux prix dans différents festivals.

Contrairement à la plupart des comiques actuels, il ne parle pas du quotidien et ne fait pas de stand-up. Il a un univers bien à lui où apparaissent des personnages irrésistibles et délirants.

Foutraque

Son spectacle Quelque chose en nous de Vinci est complètement foutraque. On y rencontre des enfants pénibles persuadés d’être de futures stars, un employé des Galeries Lafayette atteint du “syndrôme Mickaël Jackson” (entendez par là qu’il ne peut s’empêcher de danser le moonwalk et chanter les tubes du chanteur pop), un héros de La vérité si je mens , surgi d’on ne sait où, Arthur Rimbaud, Molière, la Joconde mais aussi la Vénus de Milo. Entre autres…

Un volcan de culture en éruption

Comment fait-il tenir tout cela, et bien d’autres choses, ensemble ? On se le demande encore. Mais ça n’a pas grande importance. Il réussit à nous captiver autant qu’il nous fait rire, d’un bout à l’autre de son one-man-show.

Non seulement par son talent d’interprète, sa faculté à se glisser dans la peau de ses personnages – souvent affublés d’un accent prononcé, marseillais ou italien — mais aussi par son incroyable érudition. C’est un puits de culture, ou plutôt un volcan qui déborde d’anecdotes, d’histoires – fictives ou réelles — sur la peinture, la littérature, le théâtre, la poésie. Il nous parle d’art. Et c’est un pur bonheur ! Il n’étale pas sa culture mais nous en transmet tout le sel, avec une langue soignée qu’il sait faire sonner agréablement. Même quand il danse ou fait du rap, à sa manière, toujours bienveillante.

Quelque chose en nous de Vinci de Stan, du 18 au 21 décembre, tarifs à partir de 16,50 €. Le Complexe du rire. 7, rue des Capucins. Lyon 1e. Tél. 04 78 27 23 59. www.complexedurire.com

N.B

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?