INSOLITE Kevin, le Lyonnais qui a une incroyable moustache

Selon le Wall Street journal, la moustache est de plus en plus tendance en 2019… Photo Progrès /David TAPISSIER
Selon le Wall Street journal, la moustache est de plus en plus tendance en 2019… Photo Progrès /David TAPISSIER
Photo Pascal Vandecasteele
Photo Pascal Vandecasteele
Selon le Wall Street journal, la moustache est de plus en plus tendance en 2019… Photo Progrès /David TAPISSIER Photo Pascal Vandecasteele

Depuis trois ans, le Lyonnais Kevin Vela se fait pousser la moustache. Champion de France 2019, c’est un véritable choix de vie pour ce pâtissier de 26 ans. Une spécificité qui interpelle au quotidien et qui est en train de faire un retour en force…

Elle peut être naturelle, impériale, anglaise ou hongroise, épaisses ou fines et peut atteindre 40 centimètres de long... pour un peu que l’on soit patient.

 À la Dali avec sa barbière…   Photo Kevin Vela
À la Dali avec sa barbière…   Photo Kevin Vela
 À l’anglaise…   Photo Kevin Vela
À l’anglaise…   Photo Kevin Vela
 Freestyle…   Photo Kevin Vela
Freestyle…   Photo Kevin Vela
 Naturelle…  Photo Kevin Vela
Naturelle…  Photo Kevin Vela
 Freestyle…  Photo Kevin Vela
Freestyle…  Photo Kevin Vela
 À la Dali avec sa barbière…   Photo Kevin Vela  À l’anglaise…   Photo Kevin Vela  Freestyle…   Photo Kevin Vela  Naturelle…  Photo Kevin Vela  Freestyle…  Photo Kevin Vela

La moustache, nouvel artifice capillaire à la mode ? Il semblerait en effet, en 2019, selon le Wall Street Journal. Mais pour le Lyonnais Kevin Vela alias @moustache_powers sur Instagram, c’est déjà une habitude de vie. Son père a toujours porté la barbe et lui, le Perpignanais, a baigné dans l’univers de Dali… et de ses bacchantes si particulières.

« Je me suis décidé à la laisser pousser en 2016. Je suis parti 8 mois en Argentine. J’ai essayé la barbe aussi, mais ça ne m’allait pas bien car elle n’était pas assez régulière. Ce sont les premiers mois qui sont difficiles : la moustache n’est pas belle et elle part dans tous les sens. Mais j’étais en voyage et ça m’a permis de m’y habituer » explique-t-il.

Peu d’informations

De retour en France, il commence à se renseigner, à chercher des informations sur les réseaux sociaux. « J’étais novice en la matière et il y avait très peu d’informations. En pleine période hipster, c’était surtout la barbe dont on parlait sur internet. Peu à peu, j’ai fait des rencontres et j’ai pu glaner certains conseils ». Parmi les contacts importants, le Toulousain Hugo, alias Stachman sur instagram. Âgé de 30 ans, il fait partie de ces rares moustachus… jeunes !

 Aux côtés de deux moustaches incroyables, Hugo le Toulousain et Kevin le Lyonnais (tous deux à droite) lors des Championnats du Monde de moustache en 2019 en Belgique.  Photo Kevin Vela
Aux côtés de deux moustaches incroyables, Hugo le Toulousain et Kevin le Lyonnais (tous deux à droite) lors des Championnats du Monde de moustache en 2019 en Belgique.  Photo Kevin Vela

Début 2019, le duo tombe sur l’annonce de l’organisation du championnat du monde barbe & moustache en Belgique… et décide d’y participer ! Ils rejoignent une vingtaine d’autres français en avril et découvrent un univers incroyable. « En France, nous ne sommes pas reconnus ni véritablement regroupés. Pas d’association, pas de fédération… c’est dommage et ça manque ! ». Il termine 7e  dans la catégorie « English (moustache fine et horizontale) et se prend au jeu.

En juin, le championnat national se déroule à Paris et il l’emporte ! « J’ai envie de militer, de faire connaître la moustache. On m’interpelle souvent dans la rue ou à mon travail lorsque je sers des gâteaux. C’est que ça intéresse ! Mais le plus difficile est d’assumer sa moustache, surtout à mon âge. La mienne continue de pousser un peu plus chaque jour… et je ne me vois pas la couper. Mon objectif ? M’engager afin de promouvoir mes convictions comme avec le mouvement Movember, qui cherche à améliorer la qualité de vie des hommes » conclut-il.

 Kevin le Lyonnais met en avant les tee-shirts Moment, dans le cadre du mouvement Movember   Photo Progrès /Ninon DURET
Kevin le Lyonnais met en avant les tee-shirts Moment, dans le cadre du mouvement Movember   Photo Progrès /Ninon DURET

David TAPISSIER

Votre opinion ?

Connectez-vous pour commenter

Vous n’avez pas encore de compte ?